Détenteur de la meilleure marque sur le kilomètre, Eskimo Roll se présentait comme le cheval à battre dans l’épreuve phare de cette journée. De surprise il n’y en eut point car le coursier de la famille Gujadhur fut exact au rendez-vous, remportant dans la même foulée sa dixième victoire au Champ de Mars. Ce fut aussi la première victoire du Dr Hemant Kumar Gujadhur, aussi connu sous le nom de Gopal, comme assistant-entraîneur de la plus vieille écurie du turf. En sus d’Eskimo Roll, Nooresh Juglall a aussi conduit à la victoire Always Flirting pour le compte de l’écurie Foo Kune et se relance plus que jamais dans la course au titre chez les locaux. Fort de son doublé avec l’outsider Obama et le grandissime favori Smitten, Johnny Geroudis se relance également au classement général et avec la fin de l’association Burke-Foo Kune, il se voit offrir une chance inouië de remporter son deuxieme titre de jockey champion. Pier Corné Orffer qui, décidément, marche sur l’eau actuellement, n’a pas été en reste en s’offrant un beau doublé avec le gris Ashanti Gold et le bai Unbridled Joy dans l’épreuve de clôture. Après trois semaines à broyer du noir, Cédric Ségéon a repris goût à la victoire avec Winter Skye qui s’est imposé en champion dans la huitième épreuve. Auparavant, la journée avait débuté par les victoires de Wing Man et Question Time pour le compte des écuries Serge Henry et Maigrot respectivement.
Auteur d’un eye-catching run chez l’élite dans la Princess Margaret Cup, Eskimo Roll est celui qui offrait les meilleures garanties sur ce sprint court réservé aux chevaux détenant un rating de 50 ou plus. Nettement avantagé au handicap, il avait aussi pour lui de démarrer d’un bon numéro de corde. Tous les feux étaient donc au vert pour qu’il remportât sa deuxième victoire de la saison, sa dixième depuis qu’il est en compétition à Maurice.
Ce fut Chief Mambo qui se montra le plus rapide à l’ouverture des boîtes alors qu’Eskimo Roll marqua un léger temps d’arrêt. Vu qu’il avait eu pour consigne de prendre la direction des opérations, Nooresh Juglall s’empressa de solliciter sa monture pour se rapprocher de la tête de la course. Toutefois, ce n’est qu’au bas de la descente qu’il parvint à prendre le dessus sur Chief Mambo non sans gênant l’alezan qui dut être repris par Johnny Geroudis. Pour cette faute, Nooresh Juglall se vit infligé une amende de Rs 20 000.
Avec Eskimo Roll dans le driving seat, Chief Mambo fut contraint d’évoluer en attentiste. Captain’s Key se retrouva à son extérieur, et précédait Always A Pleasure, Adeste Fidelis qui évoluait à l’intérieur de Prince Paseo alors que Shanghai Kid occupait le dernier rang.
Eskimo Roll avait les choses bien en main et aborda la dernière ligne droite avec de solides arguments à faire valoir. Dès lors, on sut que cela allait être difficile pour les autres de venir le chercher. Juglall attendit les 200 derniers mètres pour passer franchement à l’offensive. Sous le poids de l’effort, sa monture versa à l’extérieur mais sans incommoder un quelconque concurrent. Le cavalier mauricien le monta aux bras sur quelque foulées avant de sortir la cravache pour le keep focused selon les termes de Juglall. Eskimo Roll passa le but avec moins d’une longueur d’avance sur Adeste Fidelis qui termina le plus fort côté corde pour s’octroyer le premier accessit. Shanghai Kid termina aussi sur une plaisante note mais son finish fut insuffisant pour priver Chief Mambo de la troisième place. Eskimo Roll boucla le kilomètre dans le temps de 0.56.98 avec une lice installée à 4m.