Avec les chevaux de l’élite préparant activement le Barbé qui sera couru lors de la 15e journée, ce sont les seconds couteaux qui occupaient les devants de la scène samedi dernier sur 1650m. L’occasion pour Recall To Life de se rappeler aux bons souvenirs de ses partisans en s’adjugeant une convaincante victoire au terme d’une belle fin de course. Une fois n’est pas coutume, l’élève de Gilbert Rousset fut associé à Rakesh Bhaugeerothee qui n’a pas laissé passer cette belle occasion pour débloquer son compteur 2016. Cette journée, dominée dans l’ensemble par les Mauriciens, fut aussi marquée par le réveil de l’entraînement Perdrau qui, avec Cula et Schachar, s’est accordé un grand bon bol d’air frais. Doublé également pour Maingard avec Blaze Of Noon et Tigre Libre tandis que Gujadhur, Rameshwar Gujadhur et Narang s’adjugent une victoire chacun. Au classement des jockeys, Rye Joorawon reprend une longueur à Donavan Mansour qui, bien que poursuivant sa belle série, n’a eu que la victoire de Torotino à se mettre sous la dent.
Avec les établissements Gujadhur et Rousset engageant chacun deux chevaux évoluant dans deux registres différents, le mot tactique prenait tout son sens dans cette épreuve qui ne réunissait que sept partants. Du côté de la casaque bleu électrique, on savait que Vettel, qui est un coursier de moyennes distances, aurait des difficultés à s’emparer du commandement sur 1650m, et c’est sans surprise qu’il fut pris de vitesse à l’ouverture des boîtes. Dans le camp de Rousset, on comptait sur Rear Admiral pour qu’il y ait un bon rythme mais c’était sans compter avec King Neptune et Greys Inn Control…
Rear Admiral eut une très belle mise en action mais malgré les sollicitations de Vikram Sola, il ne put s’adjuger la position tête et corde car l’entourage de King Neptune et Greys Inn Control avait aussi envisagé cette tactique. Si on peut comprendre l’insistance de Girish Goomany pour conserver sa position vu qu’il avait l’avantage de la ligne, on fut surpris par celle de Vikram Sola dont la monture fut condamnée en troisième épaisseur alors qu’il aurait été plus sage pour lui de la reprendre et de lui accorder un trajet moins éprouvant. Le Mauricien a du reste été appelé par les Racing Stewards pour fournir des explications sur cette mauvaise inspiration. Le non accommodement des uns et des autres à l’avant fit que le champ fut coupe en deux avec Vettel qui était flanqué de Skippyjon Jones, emmenant le deuxième peloton tandis que Bastille Day et Recall To Life évoluaient en attentistes.
Le trio de tête poursuivit sur sa lancée dans la ligne d’en face avant que Greys Inn Control ne prenne un léger ascendant en début de descente tout en demeurant à l’extérieur de King Neptune. Sentant le danger, Girish Goomany demanda un effort à son cheval qui revint à la charge à la corde.  Entre-temps, le peloton s’était regroupé alors que Rear Admiral était déjà battu.
King Neptune aborda la ligne droite en vainqueur. Avec seulement 53kg sur le dos, la victoire lui semblait promise d’autant que les autres plafonnaient. C’est alors qu’on prit connaissance de l’accélération de Recall To Life en pleine piste. Sous la cravache de Rakesh Bhaugeerothee, le hongre bai brun, que l’entourage avait décidé de drop tranquillement à l’arrière-garde, sortit une pointe de vitesse meurtrière qui laissa sur place un King Neptune qui aurait sans doute fait preuve d’une meilleure résistance s’il n’avait pas eu à faire des efforts pendant toute la course pour garder sa ligne. Bien qu’il plafonna, Greys Inn Control conserva de justesse le deuxième accessit face à Skippyjon Jones qui courut en léger progrès. Recall To Life boucla les 1650m dans le bon temps de 1.41.07 si on considère que la lice était placée à 3m25 des barres intérieures.