10 victoires au Champ de Mars. C’est le parcours de Diamond Light, qui avait commencé son aventure à Maurice au plus bas de l’échelle des valeurs et le voilà qui remporte une épreuve de C2. On ne peut que lui tirer notre chapeau pour son parcours et pour sa course de samedi. Non seulement il suivit les manoeuvres de plus près, mais il prit la décision d’accélérer à 600m de l’arrivée et mit du coup Balse et Solar Captain hors course avant d’aller chercher Arabian Empire, qui avait mené depuis le début. Du coup, l’écurie Foo Kune réalisa son hat-trick en attendant les dernières épreuves.
Pour en revenir à la course, Arabian Empire avait décidé de la jouer tactiquement. Il lança l’épreuve sur des bases élevées dans la partie initiale avant d’être repris par son jockey aux 1200m. On nota 34”42 entre les 1800 et les 1200m avant de revenir à 13”81 jusqu’au Tombeau Malartic. Du coup, il prit pas moins de cinq longueurs d’avance sur Solar Captain, qui était ardent dans les premiers mètres. On remarqua aussi la présence de Diamond Light derrière le cheval de l’écurie Maingard. Balse, lui, se retrouva avec le nez au vent durant tout le parcours. Beacon Flare précédait Senor Versace, Code Rock et Rasheed.
Le peloton se rapprocha du meneur au début de la descente. Balse essaya de contourner sa mauvaise position, mais fut contré par Diamond Light, qui améliora sa position à son tour. Robbie Burke prit la décision de demander à Solar Captain de fournir un effort pour ne pas se faire enfermer. Balse fut repris par Cédric Ségeon tandis que Diamond Light continua sur le même rythme pour attaquer le meneur. On se dit alors que Derreck David pouvait avoir présumé des forces de sa monture qui était en troisième épaisseur. Mais le cheval de l’écurie Foo Kune n’en démordit pas et trouva les ressources nécessaires pour faire la différence. Balse revint à la fin mais ne put qu’accrocher la troisième place. Rasheed termina quatrième. Solar Captain, lui, se retrouva sans ressources et ne précéda que Senor Versace à l’arrivée. Il fut constaté après la course que le cheval de Ricky Maingard avait saigné.