Si le nombre fait défaut, les engagés de l’épreuve principale se tiennent de près et on devrait être conviés à une belle course. Du moins, espérons que cette course ne soit pas tronquée et que c’est bien le meilleur qui touchera le but en premier. On pense le gris Balse capable d’ouvrir son palmarès au Champ de Mars sur ce parcours rallongé. Ce qui saute aux yeux en prenant lecture de la carte de The Sir Radhamohun Cup, c’est que pas moins de huit entraîneurs ont fait usage de leur Trump Card pour s’assurer d’une place. Ce qui fait que Governor General se trouve mis “hors-course” vu que son entraîneur avait déjà utilisé son joker en faveur de Smitten dans la dernière course.
Pour revenir au probable déroulement de l’épreuve, on arrive à la conclusion que si l’entourage d’Arabian Empire a persisté pour engager son protégé, c’est en pensant que celui-ci devrait être en mesure de mener le peloton pour avoir toutes les chances de son côté en dépit du fait d’être placé complètement à l’extérieur. À la faveur de son poids plume, il pourrait se permettre d’assurer un bon tempo dans les premiers mètres pour mener à bien sa tactique. Toutefois, il faudrait souligner qu’il ose monter en valeur par rapport à sa course de la semaine dernière alors qu’il s’était imposé dans la fourchette 35-51 lors de la 6e journée. On est d’avis que l’échelon paraît trop haut pour ses aptitudes.
Balse devrait se placer dans le sillage du meneur. Le gris de l’écurie Merven avait, selon nous, été desservi par le manque de rythme lors de sa deuxième sortie, quand Mining Prospect avait mené les opérations. Les 250 m additionnels ne seront pas pour lui déplaire et il pourrait même se positionner en tête et faire de sorte qu’Arabian Empire travaille quelque peu avant d’assurer le rôle de leader. Code Rock pourrait aussi s’inviter à faire partie du peloton de tête, même s’il est montré plus performant en venant au finish.
Par contre, Solar Captain devrait se contenter de suivre à son rythme et attendre l’emballage final pour se manifester. Il s’est quelque part retrouvé dans les mêmes circonstances que Balse lors de sa dernière tentative et devrait être servi par le parcours rallongé. Si on avait vu Rasheed en tête du peloton lors de sa dernière course, on le voit mal opter pour la même tactique vu qu’il s’était effondré en fin de parcours. Lui aussi, à l’instar d’Arabian Empire, monte en valeur alors qu’il a été battu dans un lot inférieur.
On préfère considérer Beacon Flare comme un outsider. Selon nous, le parcours et la valeur dans laquelle il concourt pourraient être au-dessus de ses moyens. Les deux autres engagés sont des prétendants à la victoire. Diamond Light n’avait pas eu toutes ses aises le 19 avril dernier, quand Gida l’avait emporté à l’issue d’une course tactique. Il a été entraîné avec soin et affiche une belle condition. On devra compter avec lui en fin de parcours.
Il devrait en être de même concernant Senor Versace, avec lequel l’entourage a été aux petits soins et qui a préféré confirmer son engagement dans la course en mémoire de Sir Radhamohun Gujadhur. La course de rentrée du gris fut plus que satisfaisante. Souhaitons qu’il ne souffre pas du syndrome de la seconde course après un long repos étant donné qu’il n’a couru qu’une seule fois depuis avril 2013.
En conclusion, on retiendra Balse pour la victoire, de peu devant Solar Captain, Diamond Light et Senor Versace.