Les fidèles de Muruga se rendront en grand nombre ce matin dans les temples du pays pour rendre hommage au fils de Shiva et de Parvati. Ils seront des centaines à porter le cavadee pour accomplir leur devoir sacré et traditionnel au Hindu Tamulall Siva Soopramaniar, temple érigé au pied du Corps de Garde, communément appelé « l’Église Montagne ».
Les fidèles chantent les louanges du Dieu Muruga tout au long de la procession menant au Hindu Tamulall Siva Soopramaniar. Ils récitent les versets des textes sacrés entrecoupés de chants, Vel Vel Vel Muruga Vel. Le Vel est le représentant visible du dieu Muruga et possède une force indescriptible. Une fois arrivés au pied de la montagne, les dévots parcourent les marches menant au temple pour accomplir les rituels qui consistent à verser du lait sur la statue de Muruga.
Cette statue date de plus de 150 ans. Elle a été amenée de l’Inde par un immigrant indien au nom de Vela Muruga. Le premier Sittirai Cavadee a été célébré en 1846. Le cavadee est précédé d’un jeûne de 10 jours. Une cérémonie de lever du drapeau a lieu le premier jour. Le drapeau sera baissé demain, annonçant la fin du jeûne.
Le Sittarai Cavadee sera aussi célébré au Sockalingum Meenatchee Ammen Kovil de la Route Nicolay. D’autres cérémonies seront organisées à Ébène, Goodlands, Mont-Roches et Saint-Pierre, entre autres.