Le skyline de l’Ouest poursuit sa transformation avec la réalisation de la série de projets de développements identifiés lors de l’élaboration du plan directeur foncier à grande échelle de Médine sur une période de 20 ans. Médine Property, avec pour managing director Thierry Sauzier, après avoir réalisé le premier Integrated Resort Scheme (IRS) et le Golf Estate de Tamarina sur une superficie de 170 hectares, confirme ses ambitions dans le secteur du développement foncier et de l’immobilier. Force est de constater qu’au cours de ces cinq dernières années, Médine Property a développé plus de 1,7 million de mètres carrés de morcellements résidentiels dans la région, plus de 10 000 m2 d’espace commercial et 22 000 m2 d’espace de bureaux, soit Médine Mews et Clarens Fields Ltd. Poursuivant sur sa lancée avec deux morcellements résidentiels, Chapman’s View à Coromandel et Ruisseau Palmyre à Flic-en-Flac, représentant 750 lots sur une superficie de 500 000 m2, Médine Property projette d’offrir aux Mauriciens « la possibilité d’accéder à la propriété foncière à des prix raisonnables ou de faire un investissement foncier dans le long terme avec la proposition de l’affordable housing ».
En effet, Médine Property travaille sur des projets de construction d’appartements à Flic-en-Flac, destinés au segment du marché constitué de jeunes souhaitant acquérir un bien immobilier à un prix raisonnable. « Nous avons constaté que ce marché spécifique n’est pas pris en compte actuellement. Il est évident que la taille des logements sera en relation avec le prix proposé, mais la nouveauté c’est que les propriétaires ne seront pas confinés exclusivement à leurs appartements. Le projet proposera, à un walking distance, des facilités de loisir, notamment parc, piscine, aire de barbecue, pistes cyclables et de jogging, des espaces culturels (festival plaza) où seront organisés des spectacles et concerts, des activités sportives (club sportif de proximité accessible à des prix concurrentiels), ainsi que des cafés, des bars et des restaurants », fait comprendre Thierry Sauzier.
Dans cette perspective, Médine Property se positionnera sur un nouveau marché mais avec une offre intégrée, et non pas simplement des lots résidentiels, le tout offrant une nouvelle qualité de vie urbaine aux futurs occupants. « Nous voulons réconcilier les familles mauriciennes à la vie urbaine où tous les âges et toutes les communautés pourront vivre dans un environnement sain offrant les facilités que l’on trouve dans les grandes villes. Nous voulons offrir un mode de vie plutôt que de simples aménagements immobiliers », poursuit-il.
Pour la prochaine année, Médine Property mettra en chantier le projet résidentiel mixte de Creek Estate couvrant une superficie de 340 000 m2 pour 850 unités à Flic-en-Flac, comprenant des lots résidentiels à bâtir (morcellement), des town houses, des appartements incluant l’« affordable housing scheme » et des résidences étudiantes.
« Ce développement est totalement nouveau pour la région car au lieu d’un simple morcellement, nous souhaitons créer un espace de vie. C’est le premier projet qui s’insère dans l’espace urbain intégré que nous souhaitons développer. C’est un challenge énorme, car il s’agit d’un shift par rapport au modèle classique, mais nous sommes confiants que les Mauriciens recherchent un environnement nouveau où il fait bon vivre », s’appesantit le managing director de Médine Property.
Cette nouvelle ville s’établira à côté des facilités de shopping du Cascavelle Shopping Village et des bureaux du Médine Business Park. D’autres facilités ancillaires, comme des institutions éducatives, des facilités médicales et une gare routière viendront se greffer sur l’infrastructure existante au bénéfice des riverains et visiteurs.
Le Medine Education Village représente un plus qui viendra apporter de la valeur ajoutée foncière à cette partie de la West Coast. La première phase du Medine Education Village sera exécutée sur 25 hectares et s’échelonnera sur cinq ans. Cette nouvelle vocation de Médine se confirme déjà avec les cours de l’ESSEC qui ont démarré dans son amphithéâtre de Pierrefonds, ainsi qu’avec le démarrage des travaux de Vatel, une école de management hôtelier pouvant accueillir 250 étudiants sur 1 400 m2.
Le Medine Education Village sera aussi doté des infrastructures pour l’accueil et l’hébergement des étudiants. Ces derniers pourront bénéficier des infrastructures sportives, médicales et des loisirs développés en parallèle.
Avec la West Coast Primary School déjà installée à Pierrefonds, Médine prévoit en 2013 la construction de nouveaux locaux à l’Ouest du Cascavelle Shopping Village. Le coût de construction est estimé à Rs 120 millions, avec la West Coast Primary School démarrant ses activités pour l’année scolaire 2014.
L’extension avec 2 000 m2 additionnels de bureaux au Business Park de Médine est également envisagée l’année prochaine. « Le succès de la première phase est encourageant et prometteur. Nous avons des locataires qui ont tout de suite compris l’avantage de ne pas avoir à affronter la circulation et les embouteillages quotidiens sur l’autoroute, tout comme les problèmes de parking, et nous offrons aussi une prestation de connectivité au travers de la fibre optique qui permet de faire du business dans un environnement exceptionnel », ajoute-t-il.
Le Leisure Cluster de Médine devra également bénéficier d’un nouvel élan avec l’entrée en fonction d’un nouveau managing director, Alain Paillusseau, qui a 25 ans d’expérience dans l’hôtellerie et les loisirs. Des consultants d’Australie ont également été recrutés pour redesign le Casela Leisure Park, avec des investissements de Rs 1 milliard envisagés. « Avec le nouveau Casela, l’aspect offre de loisirs pour les développements résidentiels avoisinant s’étoffera considérablement », soutient Thierry Sauzier.
Médine Property ne compte pas négliger l’aspect Green car les architectes et autres consultants ont été invités à proposer des solutions écologiques afin de minimiser le plus possible l’impact négatif sur l’environnement.