13 (ou 15) « smart cities » ou megaprojets proposés dans le Budget 2015 feraient bientôt de Maurice « un vaste chantier ». Quelles sont les implications de cette mesure pour l’écologie et l’environnement de notre île quand on constate que nous sommes dans une situation de mal gérance du foncier ? Et alors que de surcroît Maurice partage avec les SIDS (Small Island Developing States) une vulnérabilité exacerbée face au changement climatique ? PML est d’avis que si nous n’opérons pas une rupture avec les pratiques qui ont conduit à cette situation de mal gérance, nous amplifierons notre vulnérabilité aux risques systémiques, dont les inondations sont un exemple typique.