Le 17 octobre, lors de son intervention à la cérémonie officielle du Comité 17 octobre, dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère, au Port-Louis Waterfront (PLWF), le président mondial d’ATD Quart-Monde, Cassam Uteem, a soutenu que « si on veut respecter les pauvres, il faut commencer par respecter leurs conditions de vie ». Ainsi, il affirme : « pourquoi ne pas commencer par les « cités » des pauvres » dans le cadre de la création des « Smart cities ». Le thème cette année était « Construire l’avenir : s’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination ».