Les smartphones se distinguent par leurs formes, tailles et matériaux, entre autres. Mais, surtout, pour se démarquer de leurs concurrents, les différentes marques intègrent de nouvelles technologies, aspect primordial sur un marché en perpétuelle expansion. Le point sur les innovations à prévoir très prochainement.
Déverrouillé par le regard
Fujitsu a développé une technologie qui sera en mesure de scanner votre iris et vous permettra, entre autres, de déverrouiller votre smartphone ou d’effectuer un paiement. Tout comme les empreintes digitales, l’iris est unique à l’utilisateur, ce qui est donc un gage de sécurité. Ce système fonctionne grâce à un appareil photo et une LED, qui émet une lumière imperceptible à l’oeil nu. Mais à travers cette technologie, le smartphone est capable de reconnaître les changements et d’analyser l’iris, rendant l’identification possible.
L’entreprise japonaise affirme que cette technologie est beaucoup plus précise que le lecteur d’empreintes digitales, lequel a plus de chance d’échouer. D’après Fujitsu, cette technologie aurait déjà dû avoir été intégrée aux smartphones fin 2015.
Cloud : l’avenir de la mémoire interne ?
Nextbit a créé un smartphone qui veut résoudre pour de bon les problèmes de stockage. Leur téléphone Robin utilise à 100% la technologie du cloud à des fins de stockage et pour le transfert de photos, musiques, documents et, même, d’applications sur un espace de 100 Go. Ces transferts sont effectués via une connexion internet, que ce soit par la 3G/4G (attention à votre volume de données) ou via Wi-Fi. En plus du cloud, Robin propose une mémoire interne de 32 Go, mais la sauvegarde automatique est quand même effectuée dans le cloud. Pour terminer, ce smartphone sera également pourvu d’un écran Full-HD de 5,2 pouces, d’un processeur Snapdragon 808, de 3 Go de RAM et d’un appareil photo de 13 mégapixels (5 Mpix à l’avant). À noter que ce smartphone a été développé grâce à une campagne de “crowdfunding” sur Kickstarter.
GPS 100 fois plus précis
Bien que les services de géolocalisation soient très utiles, ils ne sont pas toujours précis. Des ingénieurs de l’université du Texas, à Austin, ont mis au point un système de GPS beaucoup plus précis que la norme et qui est capable de mesurer au mètre près. Pour se faire, ce système utilise des petits récepteurs à faible coût qui peuvent être installés sur des smartphones afin de maintenir la communication avec les satellites. Ainsi, la précision est centuplée, rien de moins ! En outre, il vous sera plus facile de trouver ce dont vous avez besoin car ce système GPS mettra à votre disposition des environnements 3D améliorés grâce à la réalité virtuelle. Samsung est déjà intéressé par cette technologie et a établi un partenariat avec Radiosense. Les possibilités que les Coréens équipent leur prochain smartphone de cette technologie grandissent.
L’environnement devient tactile
Lenovo a présenté l’année dernière un prototype de smartphone qui, grâce à un laser intégré, transforme toute surface plate en écran tactile. Le smartphone répond au nom de Smart Cast et peut non seulement projeter des vidéos et des photos sur les murs, mais aussi transformer les surfaces lisses, claviers et instruments de musiques, entre autres, en écran tactile. Une vidéo des prouesses de cette technologie circule sur la toile avec, comme prototype, le jeu “Fruit Ninja”. Pour la fonction tactile, Lenovo utilise le “Digital Light processing” équipé d’un petit module de projection (34 mm x 26 mm x 5 mm) qui, selon la société, serait le plus petit au monde. L’entreprise n’a pas révélé plus de détails (date de sortie, prix, caractéristiques), mais il est probable que nous en apprenions plus sur le sujet lors du Mobile World Congress 2016, qui se déroulera à Barcelone, en Espagne, à la fin du mois.