L’esplanade du Port Louis Waterfront abritera à partir de demain, et ce jusqu’à samedi, une foire régionale des petites et moyennes entreprises (PME). À travers cette initiative, la Small and Medium Enterprises Development Authority (SMEDA) vise à améliorer l’accès au marché local, créant ainsi un meilleur environnement de soutien pour le développement et l’épanouissement de ces sociétés.
La foire régionale des PME, qui se tient à intervalles réguliers, est destinée aux entreprises ayant un chiffre d’affaires annuel ne dépassant pas Rs 50 millions. L’objectif est d’accroître la visibilité de leurs produits et services, tout en exploitant les possibilités de marketing pour les entrepreneurs et augmenter la production locale ainsi que leur contribution à l’économie mauricienne.
Cet événement agit comme plateforme aux PME pour qu’elles puissent commercialiser et vendre leurs articles aux Mauriciens et touristes, lancer de nouveaux produits, créer ou consolider des partenariats avec des clients et cerner leurs aspirations, et établir des réseaux de partenariats avec d’autres entreprises.
Environ 80 PME seront présentes à cette foire au cours de laquelle les secteurs de l’alimentation, l’artisanat, l’ameublement, du textile et de l’habillement, la bijouterie, des plantes, et des articles en cuir seront représentés. Les PME demeurent un des principaux moteurs de l’économie mauricienne. Collectivement, elles génèrent quelque 37 % du produit intérieur brut et emploient environ 250 000 personnes. Ce secteur est considéré comme le plus grand générateur d’emplois et sa performance est importante pour le développement social et économique du pays.
Toutefois, les PME font face à plusieurs défis qui ont un impact négatif sur les coûts, la productivité et la compétitivité. Les défis principaux ont trait à la globalisation, la taille du marché, la crise de l’euro, et l’innovation technologique, d’où la nécessité de se réinventer continuellement afin de survivre dans un contexte de turbulences économiques.