La Small and Medium Enterprises Development Authority organise jusqu’à juillet plusieurs formation en gestion étalée sur trois jours chacune, à l’intention des petites et moyennes entreprises existantes et potentielles, à son siège à Coromandel. L’objectif global de ce programme est de permettre aux petits entrepreneurs de démarrer des entreprises durables, de renforcer la viabilité et la rentabilité des entreprises existantes, tout en créant des emplois de qualité.
La Small and Medium Enterprises Development Authority (SMEDA) s’est ainsi lancée dans cette campagne en vue de permettre aux entrepreneurs de rehausser leurs capacités techniques et de gestion à travers l’organisation de formations régulières. Selon la directrice de la SMEDA, Indranee Seebun, la formation continue et l’apprentissage tout au long de la vie sont des éléments cruciaux de la compétitivité dans le contexte de la globalisation. « D’où la nécessité de développer et de mettre en oeuvre efficacement des formations en vue d’accroître les compétences dans les PME », soutient-elle.
En février, une formation axée sur la gestion d’une entreprise (niveau 1) a été organisée. Pour le mois de mars, les participants se familiariseront aux procédures d’importation et d’exportation, et de Public Procurement de même qu’à l’e-commerce et à la gestion d’une entreprise (niveau 2). Les cours d’avril seront axés sur les règlements et la sécurité alimentaire et les aspects légaux pour les PME.
La recherche du marché et les stratégies de marketing, et la gestion d’une entreprise (niveau 1) sont d’autres thèmes qui seront abordés en mai. Ceux qui s’intéressent à la communication d’entreprise et le service-client ainsi qu’à la gestion d’une entreprise (niveau 1) pourront bénéficier de ces cours pendant le mois de juin. Le dernier volet de la formation, qui s’échelonnera vers mi-juillet, concerne la planification financière pour les PME et la gestion des ressources humaines. Les cours sont dispensés par des formateurs de l’université de Technologie et des experts du secteur privé.
En sus des formations axées sur la gestion des entreprises, la SMEDA organise annuellement des cours techniques et artisanaux. Ces formations sont dispensées aux bureaux régionaux de la SMEDA ou dans des centres sociaux, des Village Halls et des centres de jeunesse à travers le pays. Le volet technique/artisanal comprend des cours sur le textile et l’habillement, la peinture sur soie et sur céramique, la bijouterie, la fabrication d’objets artisanaux en bois et en fibre, et la confection de vêtements de haute couture, entre autres.
À Rodrigues également, plusieurs cours sont proposés. L’élevage de porcs, l’apiculture, la plantation de café, l’Entrepreneurship Development Programme, la transformation alimentaire et l’artisanat, le service-client, la décoration intérieure et l’artisanat sont autant de cours offerts aux Rodriguais.