La Small and Medium Enterprises Development Authority (Smeda) a procédé hier dans ses locaux à l’inauguration d’un centre d’exposition et d’une boutique. Le tout en présence du ministre des Affaires, des entreprises et des coopératives Jim Seetaram, des sponsors du projet ainsi que d’entrepreneurs.
La boutique, d’une superficie de 145 mètres carrés, est mise à la disposition des Petites et moyennes entreprises (PME) en collaboration avec la SMEDA. Elle se situe dans la zone industrielle de Coromandel. Faisant office de vitrine pour les PME, elle se veut un moyen pour les entrepreneurs de se faire connaître des touristes, des représentants d’hôtels mais aussi des Mauriciens. Mme Indranee Seebun, directrice de la SMEDA, se dit « fière des entrepreneurs » qui « mett zotte savoir-fer dan zotte produits mais surtout zotte leker (…) tou se ki zotte fer zotte fer li avec passion ». Cette dernière se dit aussi « très reconnaissante » envers l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (AHRIM), qui leur a été d’une grande aide.
Mme Seebun confie : « Nous ne pouvons prétendre être des experts dans le domaine de la vente, mais nous avons quand même déjà comme but d’offrir toute une gamme de produits. (…) Ainsi, chaque semaine, ceux qui visiteront le centre d’exposition auront droit à quelque chose de nouveau. » Le centre, ouvert chaque matin à partir de 8 heures, permettra aux entrepreneurs d’y exposer leurs produits à des prix variant de Rs 30 à Rs 5 000. Mme Seebun assure que « whatever SMEDA is doing, it does it for the people ». Et d’ajouter : « Chaque individu est doté de talents ; la SMEDA ne fait que leur permettre de voler de leurs propres ailes. » Elle déplore par ailleurs l’image stéréotypée que se font les Mauriciens de la SMEDA qui ne feraient « que dans l’artisanat ».
Quoi qu’il en soit, la SMEDA joue la carte de la qualité. « C’est seulement en exigeant le meilleur que les entrepreneurs pourront accéder au marché international. Et je suis persuadé qu’ils y arriveront », affirme le ministre Seetaram.