Le collège MEDCO Cassis a tenu vendredi à marquer le dernier jour de l’année scolaire en partageant une journée avec des jeunes handicapés et des personnes âgées. Un repas chaleureux leur a été offert. Pour Raja Pillay, le recteur du collège, cette initiative permet aux élèves de prendre conscience de l’importance de l’éducation civique et du changement qu’ils peuvent apporter dans la vie des autres, à travers de simples actions. Y était conviée, la ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être familial Mireille Martin.
Après une longue année et des examens obligatoires marquant la fin de l’année scolaire, le dernier jour d’école est un moment très attendu des élèves. Ce jour-là, ils terminent les classes plus tôt. Ils ne reprendront le chemin de l’école que deux mois après. Or, au MEDCO Cassis, les élèves ont marqué ce dernier jour de classe par une action sociale. Car, indique-t-on au niveau de l’établissement, « notre mission est avant tout de former nos jeunes à être des citoyens responsables », même si au niveau académique, les filles n’excellent pas. En effet, le collège MEDCO Cassis, qui compte quelque 300 élèves issus de quartiers défavorisés, s’est démarqué à plusieurs reprises des autres établissements scolaires à travers sa culture hydroponique, le lancement de son jardin endémique et la campagne « Pa coupe anou plante », entre autres.
Ainsi hier, une cinquantaine de jeunes issus du Training and Employment of Disabled Persons Board de Calebasses ainsi que des personnes âgées de la localité, étaient réunis dans l’enceinte du collège pour profiter de ce que ces jeunes avaient à leur offrir. Au MEDCO Cassis, les projets pour venir en aide aux autres ne manquent pas. À compter de l’année prochaine, la direction du collège envisage d’offrir du matériel scolaire aux élèves de la Form I. « Notre mission, outre l’aspect académique, est d’aider ces jeunes filles à développer leur caractère et de leur montrer la bonne voie », fait ressortir le recteur. Lors de la cérémonie d’hier, le Chairman du MEDCO Board s’est joint au recteur pour saluer l’initiative de ces jeunes et les encourager à s’engager davantage dans le social.
La ministre Mireille Martin, invitée à prendre part à cette activité, n’a pas manqué de sensibiliser les jeunes présentes à leurs responsabilités. « Ce sont exactement des valeurs comme le respect des autres, la considération et l’esprit du devoir que mon ministère veut promouvoir dans la société », a-t-elle indiqué. À ces jeunes qui viennent souvent de familles traversant des situations difficiles, la ministre a fait comprendre que « dans la vie nous avons toujours un choix à faire, et le fait d’être à l’école atteste de votre désir d’opérer une différence ». Et d’ajouter : « Bien tigit dimoun ki ne avek kuyer en or dan la bous, me kan ena volonte pou fer kitsoz nou bizin resi. » Mireille Martin a également demandé à ces jeunes de commencer à réfléchir sur ce qu’elles envisagent pour leur avenir. La ministre a également fait don de livres au collège.