Le Human Service Trust (HST), créé par le Swami Krishnanand Saraswati à l’époque de l’Indépendance, et sis à Calebasses, célèbre cette année ses 50 ans d’existence. Plusieurs activités sont prévues du 15 au 23 août pour marquer cet événement. Une exposition photographique, inaugurée par le Government Chief Whip, Maneesh Gobin, a marqué le lancement des activités, hier, en présence de plusieurs délégués étrangers.
« Je suis avocat de profession et aussi le Government Chief Whip mais j’ai grandi dans la cour du HST alors que j’accompagnais mes parents », a, d’emblée, déclaré Maneesh Gobin, pour bien illustrer son appartenance à cette organisation socioculturelle.
Poursuivant, le député a rappelé que « lorsque nous sommes devenus indépendants, les Britanniques nous avaient donné une Constitution, un modèle qu’ils appellent « The Export model of Westminster », qui a été exporté vers les anciennes colonies de la Grande-Bretagne ». « Après 50 années d’existence, le HST, à son tour, est en train d’exporter son modèle vers l’étranger. Ses membres brillent non seulement à Maurice, mais aussi dans la région. Ce qui montre que le succès et l’engagement du HST has gone much beyond our shores. Nous devons célébrer ce succès ».
Pour lui, deux mots, « dedication » et « commitment » résument le HST qui a produit de nombreux leaders sociaux. « Peut-être qu’aujourd’hui vous n’avez pas 50 % du gouvernement avec vous, mais vous avez beaucoup d’amis en son sein, dont moi-même. Nous apprécions votre travail et nous allons continuer à vous soutenir », dit-il.
Maneesh Gobin a ensuite parlé de l’avenir du HST. « Where do we go from now ? Cinquante ans se sont écoulés ; nous devons nous réinventer bien que les fondamentaux restent les mêmes », a-t-il déclaré, avant de rappeler la guerre, à une époque, dans l’océan Indien, entre la France et la Grande-Bretagne pour le contrôle de l’île Maurice qui se trouve à mi-chemin entre le Cap de Bonne-Espérance et l’Inde. « Ce n’était pas seulement pour les épices indiennes, mais pour d’autres choses également. Voyez-vous, les fondamentaux n’ont pas changé, ils restent les mêmes aujourd’hui », a souligné le Government Chief Whip.