Afin de combattre la pauvreté, le chômage, l’alcool, la drogue et la prostitution qui règnent à Le Hochet, le travailleur social Jamaluddin Guillaume, ancien conseiller de village, démarre, à sa propre initiative, une série d’activités ce dimanche sur le terrain de football de Cité Dool, à Terre-Rouge. Il sera aidé des jeunes de la localité.
« Nous devons aider nos jeunes à s’en sortir. Sinon, la drogue, l’alcool et la prostitution continueront à faire des ravages dans notre région », déclare M. Guillaume, « qui se met à fond dans le travail social. » « Je me sens plus libre maintenant à aider les gens avec le peu de moyens dont je dispose après ma démission du conseil de village », dit-il. Au conseil, selon lui, ses idées ayant été rejetées et il n’a pu faire grand-chose pour le bien-être des habitants du village. Le travailleur social avoue que comme tous les Mauriciens il a lui aussi son affinité politique mais « dan seki pe pase dan mo landrwa pena politik, nou pe fer enn travay social. »
Jamaluddin Guillaume est consterné par la pauvreté qui affecte de nombreuses familles de la localité où l’on voit des enfants quémander un morceau de pain. « L’on est parvenu à cette situation parce que personne ne travaille dans certains foyers. Dans d’autres ménages, le père, qui est soit alcoolique soit zougader, dépense son salaire à la boutique et rentre souvent à la maison les poches vides », fait-il ressortir. S’agissant de certaines femmes de la localité qui se prostituent, il confie : « C’est triste de les voir prendre ce chemin … »
L’ancien conseiller de village dit avoir beau essayer de guider certains jeunes vers l’agriculture mais en vain. « Au moins, soutient-il, « zot ti pou kapav gayn enn ti legim pou zot. » « Nous devons continuer à les sensibiliser et à les encourager. Il y a aussi des enfants qui ont échoué à l’école primaire, il nous faut de l’aide pour les amener vers le secteur agricole », dit-il. Jamaluddin Guillaume organise sa première activité ce dimanche 27 mai à Cité Dool, à Terre-Rouge : un match de football entre le Cadets Club et Everton, cette dernière existe depuis une cinquantaine d’années à Terre-Rouge. Le public y est invité.