Maurice accueillera la première édition des Jeux Scolaires des Îles de l’océan Indien, Gecko Games, du 9 au 13 novembre. L’occasion sera donnée à cinq équipes mauriciennes, une de Rodrigues, sept de La Réunion, deux de Mayotte et deux de Madagascar de se réunir autour d’activités sportives et culturelles. Marie-Anne Bourguignon, initiatrice du projet et enseignante de d’éducation physique et sportive à mission de conseil pédagogique de la zone océan Indien, parle des Gecko Games comme d’un grand rassemblement de jeunes d’une identité commune mais de cultures différentes autour de valeurs universelles.
C’est suite à une rencontre entre responsables de sports scolaires français l’année dernière à La Réunion que Marie-Anne Bourguignon, initiatrice des Jeux Scolaires des Îles de l’océan Indien, les Gecko Games, et enseignante d’éducation physique et sportive à mission de conseil pédagogique de la zone océan Indien, a eu l’idée de ce projet. La décision d’organiser une rencontre entre les jeunes des “îles vanille” autour d’activités sportives et culturelles est venue après un constat important : ces îles étant éloignées de la France, elles n’ont pas accès aux grands jeux scolaires organisés. Or dans le système scolaire français, ce genre d’initiative est très apprécié et demandé. Par le concours de Marie-Anne Bourguignon, le réseau des écoles françaises à Maurice, sous l’égide du Lycée La Bourdonnais, a mis en place cet événement.
Marie-Anne Bourguignon raconte que depuis qu’elle est rentrée de la fameuse rencontre à La Réunion en septembre 2014, elle ne lâche pas son idée de réaliser ces jeux. Parce qu’en tant qu’enseignante d’éducation physique et sportive, elle a aussi pour mission de tisser les liens entre les différents territoires de l’océan Indien (OI).