T1 Diams se donne pour mission d’apporter un support médical, éducatif, social et psychologique à tous ses bénéficiaires. Pour fêter ses 10 ans d’engagement, d’accompagnement et de soutien aux enfants, adolescents et adultes diabétiques de type1, l’organisation non gouvernementale (ONG) prévoit plusieurs activités étendues sur une année. Abdullah Dustagheer, président de T1 diams, a annoncé le calendrier d’activités de l’association face à la presse la semaine dernière.
Depuis sa création en septembre 2005, T1 Diams milite pour briser les tabous entourant le diabète de type 1. Ainsi, pour ses 10 ans, l’association veut toucher un public plus large et revoit sa campagne de communication. T1 Diams a relancé sa présence sur Facebook avec deux nouvelles pages : une page spécifique pour le grand public avec une mise à jour régulière et un « closed group » pour les membres uniquement, où ces derniers pourront avoir des discussions entre eux ou avec le staff de l’association en toute confidentialité.
Un nouveau site-web sera également lancé en septembre: une vitrine qui fournira des informations et explications sur les projets de l’ONG afin d’encourager des personnes vivant à Maurice ou à l’étranger à les soutenir financièrement. Des Road shows sont planifiées à travers l’île cette année, notamment dans des centres commerciaux, pour faire connaître davantage l’association et expliquer les différences entre le diabète de Type 1 et celui de Type 2. Ceci aidera à diminuer les tabous auxquels les diabétiques de type 1 font face encore dans leur vie de tous les jours.
Dans le cadre de son anniversaire, l’ONG a une nouvelle tagline avec ses principaux objectifs : Care, Empowerment, Peace of Mind. Ces trois axes résument les missions que s’est données T1 Diams auprès de ses bénéficiaires. Ainsi, outre de procurer des soins et matériels médicaux et un soutien psychologique, l’association veut arriver à rendre autonome tous ces jeunes diabétiques afin qu’ils puissent vivre normalement et s’épanouir comme n’importe quel jeune de leur âge.
L’association compte actuellement 2000 likes dans leur page Facebook, qu’elle veut convertir en « Friends of T1 Diams » réels. Ce sont des volontaires qui pourront les aider à réaliser leurs projets soit en participant aux différentes activités : journées thérapeutiques, camps diabétiques, quêtes, salons, etc., soit en soutenant l’organisation à travers des dons en espèces ou en nature.
Selon Abdullah Dustagheer, président de T1 diams, le budget annuel de l’ONG s’élève à Rs 6 millions annuellement, pour l’organisation de ses activités et pour les services offerts. « C’est Rs 25,000 par enfant annuellement. Nous avons besoin du soutien de tout le monde, que ce soit des volontaires, ou des dons en espèces, ou en nature », dit-il. Dans le cadre de son 8e Camp Diabétique annuel, commençant le 3 août prochain, T1 Diams organise un Open Day pour que tous ses collaborateurs et financeurs aient l’occasion de redécouvrir le travail accompli au cours de ces 10 dernières années.
Lilian Eymeric, qui a fait le tour de l’île à la nage l’année dernière (« Un homme, un Défi, une Association ») pour soutenir T1 Diams, se lancera dans un nouveau défi nautique en septembre. Une « Family Bingo Night » aura lieu le 12 septembre au collège St Mary’s et en novembre, aura lieu un « Medical Update Group » sur le thème de la prise en charge optimale du diabète de type 1 et un dîner de charité pour financer les activités de l’association.