Ils seront dix au départ de l’épreuve principale, course réservée au sprinters de la C3. Auteur d’un parcours remarquable cette saison, Istiqraar aura à coeur d’ajouter une quatrième victoire à son palmarès mais devra se méfier de Wieland, Gida et à un degré moindre Glitter Star qui ne viendront pas la fleur au fusil.
Le déroulement de cette épreuve sera d’une importance capitale. Si Wieland qui a hérité de la corde, peut imposer sa loi sans être inquiété, il sera difficile à reprendre en fin de parcours. Mais sans vouloir diminuer les mérites de Nishal Teeha, la question qui suscite interrogation est la suivante: comment va-t-il se comporter avec le Mauricien alors que toutes ses victoires ont été acquises avec Johnny Geroudis? Avec Wieland bénéficiant de la corde, Istiqraar n’aura d’autre choix que de venir au finish. Souvent ardent, le porte-drapeau de l’écurie Vincent Allet tentera de trouver un bon dos pour garder ses chances intactes. Même s’il compte trois victoires à son actif chez nous, ils sont nombreux à penser que sa dernière course, lorsqu’il fut battu en temps record par Captain’s Key, est une référence en la matière. Istiqraar monte en puissance à chacune de ses sorties et sur sa forme actuelle, il est largement capable d’aligner une quatrième victoire au Champ de Mars.
Il ne faudra pas éliminer Gida qui a été un modèle de régularité jusqu’ici. Bon finisseur, il misera sur un bon rythme pour faire sentir sa présence en fin de parcours. A noter que le représentant de l’écurie Merven a déjà poussé Istiqraar dans ses derniers retranchements à son avant-dernière sortie. Il mérite donc le respect.
La dernière course de Pegasus Legacy mérite d’être ignorée car il est fort probable qu’il n’ait pas apprécié le terrain détrempé. Mal placé dans les boîtes de départ, l’élève d’Alain Perdrau pourrait se retrouver plus en retrait que prévu. Mais sa bonne pointe de vitesse terminale constituera son atout majeur pour faire pencher la balance en sa faveur.
Pour mettre toutes les chances de son côté, l’écurie Foo Kune a envoyé sur le front trois représentants. Si Robbie Burke a porté son choix sur Glitter Star, Adeste Fidelis et Lake Geneva seront pilotés par Mark Neisius et Vijay Anand Bundhoo respectivement. Glitter Star a été une déception pour son entourage jusqu’ici. Il semble avoir amorcé un net regain de forme ces derniers temps et si surprise il y a, elle pourrait venir de lui. En ce qu’il s’agit d’Adeste Fidelis, c’est de notoriété publique qu’il est meilleur sur le kilomètre.
Contrairement à la saison dernière, Cash Lord a trouvé la partie plus compliquée cette année. Il possède certes un brin de qualité mais avec sa ligne moyenne, on le voit difficilement disputer la gagne.
Quant aux nouveaux Caravaggio et Lake Geneva, cette entrée en matière devrait leur servir de tremplin en vue de leurs prochains engagements.