Après Curepipe en décembre, la plateforme musicale 100 % mauricienne « Dream Moods Live » remet ça avec un concert ce soir au Baz’Art, à Beau-Vallon. Pendant six heures, des artistes mauriciens défileront sur scène pour une performance live avec à l’affiche Les Inkonnus, Christabelle André, Bann Foutans, Mathieu Édouard, Lékip Anoushka Séga Tipik, A4C, M. Spirit, Gaêlle Sarah, YV LOV & Smooth Groove, Maron’er et Positive Vibration. Sans compter la présence d’artistes de renom tels que Menwar et Blakkayo.
C’est pour mettre en avant la qualité de la production musicale locale, promouvoir les talents locaux et agrandir l’espace artistique et culturel du patrimoine mauricien que Thiery Volcy, plus connu sous le nom d’artiste de YC-LOV, a mis sur pied « Dream Moods Live ». Ce projet consiste à faire se produire sur scène des artistes mauriciens en plein essor, et ce, dans plusieurs endroits de l’île avant de peut-être s’exporter vers les îles soeurs. Les trois axes autour desquels s’articule ce projet sont la diffusion musicale, l’accompagnement d’artistes et le soutien à la création et l’action culturelle, et le développement des publics. Comme le fait ressortir Jason Lily, membre du groupe Maron’er, l’importance est donnée à la création originale et non aux reprises de titres déjà connus. Une première édition s’est tenue le 5 décembre dernier à Chez Aldo’s Café, à Curepipe, avec un certain succès au vu du nombre de personnes qui s’étaient déplacées.
Ce soir au Baz’Art, les concepteurs du projet veulent donner forme à l’action culturelle du projet en rendant un hommage à l’abolition de l’esclavage. Le concert prendra en effet une allure commémorative en mettant en valeur les origines artistiques et musicales mauriciennes. Des artistes tels que Menwar et Blakkayo seront présents pour amener le public vers une réflexion sur l’héritage musical de l’esclavage. « Accompagné de rythmes enjoués et de voix exceptionnelles, le public sera immergé dans un voyage vers le passé ancré dans le présent », promettent les organisateurs.
Une troisième édition est prévue pour la fin de l’année. Le lieu n’a pas encore été défini. « Dream Moods Live n’est pas un projet limité. Il se développera au fur et à mesure en s’adaptant aux besoins des artistes ». Le prix du billet pour la soirée est à Rs 300. Pour dix billets achetés, deux sont offerts, avec en prime un billet pour le prochain concert prévu en décembre. Entrée gratuite pour les moins de 12 ans. Pour les réservations, contacter le 59 16 82 03.