Sol Kerzner est décédé samedi soir à l’âge de 84 ans entouré de membres de sa famille au domicile familial au Cap. Il souffrait d’un cancer.

Fils d’immigrants russes, Kerzner est né à Johannesburg en 1935. Formé en comptabilité, il est entré dans l’industrie hôtelière en 1962 lorsqu’il a acheté l’Astra, une petite auberge située à Durban.

Son projet révolutionnaire a été la construction du Beverley Hills à Umhlanga Rocks – le premier hôtel cinq étoiles en Afrique du Sud. En partenariat avec South African Breweries pour créer Southern Sun Hotels, il exploitait 30 hôtels de luxe en 1983.

En 1975, Kerzner a commencé avec la création de Sun City. Un projet de construction qui a duré dix ans, l’emplacement était composé de quatre hôtels, d’un lac artificiel, de deux terrains de golf et d’une arène de 6 000 places et d’un centre de divertissement. Le lieu a accueilli diverses célébrités telles que Frank Sinatra et Queen.

En 1994, Kerzner a été invité par le président Nelson Mandela à organiser la fonction VIP pour son investiture présidentielle.

Kerzner fondera plus tard le One & Only Resorts, qui exploite des propriétés de luxe dans des pays comme les Bahamas, le Mexique, les Maldives, Maurice, Dubaï et l’Afrique du Sud. En 2009, il a ouvert l’hôtel One & Only au V&A Waterfront au Cap.

En 2010, il a été reconnu sur la liste des honneurs d’anniversaire de la Reine, avec le prix de l’insigne Chevalier commandant de l’Ordre le plus distingué de Saint-Michel et Saint-George (KCMG).

En 2014, il a quitté Kerzner International et a pris sa retraite en tant que président de la société.

Sol Kerzner, qui a initié le succès de Sun International à Maurice avec Paul Jones, a également marqué l’histoire politique mauricienne en étant involontairement responsable de la démission du député Ivan Collendavelloo de l’Assemblée nationale le 24 mars 1989 et du MMM. Le député de MMM a quitté ses fonctions après le Premier ministre, en réponse à une question d’Arvind Boolell, a révélé qu’Ivan Collendavelloo avait apposé sa signature sur la demande de nationalité mauricienne de Sol Kerzner. A cette époque, l’Afrique du Sud était toujours sous le régime de l’apartheid que le MMM dénonçait..