Sitwontee (Sheela) et Sacchiddhanand (Aneerood) Brojomohun sont heureux. Leur maison est enfin prête. L’attente a été longue mais valait la peine. C’est ce qu’ils ont confié à Scope, quelques jours avant qu’ils n’emménagent. Grâce au projet Enn blok pou enn pli pov parmi bann pov initié par leurs voisins, une grande chaîne de solidarité s’est formée autour d’eux lorsque Scope a parlé de cette initiative en avril dernier.
Ce dimanche 23 novembre marquera une nouvelle étape dans leur vie. Après une cérémonie de prières, ils prendront possession des clés de leur maison.
En nous voyant, Aneerood nous adresse un large sourire, qui contraste avec le visage crispé avec lequel il nous avait accueillis lorsque nous l’avons rencontré, il y a quelques mois. Comme il l’a fait chaque week-end depuis le début du projet, il était sur place pour suivre l’évolution des travaux et y participer, même s’il ne peut faire de grands efforts à cause d’un problème cardiaque. Son épouse, qui souffre d’un cancer, est aussi présente pour le nettoyage avant le grand jour. Elle ne peut pas trop se fatiguer.
En avril, leur nouvelle maison était encore au stade des fondations. Contraints d’habiter chez leur fille, ils étaient inquiets. À quelques jours de franchir le pas de la porte, leur joie est incommensurable. “Nou extra kontan, nou pe atann ki sa dimans la vinn enn fwa pou nou kapav rant dan nou lakaz”, confie Aneerood. Son épouse ajoute : “Nou pa ti atann ki enn zour nou pou kapav res dan enn lakaz an beton. Zordi, nou rev inn realize.” Ils espèrent pouvoir en profiter pendant de longues années.