L’heure est à la collaboration en cette période de pandémie, et nombreux sont ceux qui souhaitent apporter leur aide dans divers domaines, et ils sont plusieurs à en avoir besoin. Connecter ces personnes pour mieux collaborer et partager, tel est l’objectif de NetLab. Ce spécialiste de la petite annonce a ainsi mis en ligne le site internet merci.mu, une plateforme d’échanges d’aide et de services conçue pour faire face à cette crise sanitaire. Courses alimentaires, cours à distance, achats de médicaments ou encore dépannages, les utilisateurs pourront trouver une aide ponctuelle ou régulière en quelques clics.

Nous avons tous à partager, que ce soit des astuces de la vie quotidienne, des bons plans, des compétences et du savoir-faire, manuel ou intellectuel, ou de bonnes idées pour occuper les enfants. Instinctivement, la notion de proximité, qu’elle soit sociale ou géographique, prend tout son sens. C’est pourquoi merci.mu est né, rassemblant l’offre et la demande au même endroit pour mieux s’entraider et collaborer. « merci.mu repose sur un modèle d’économie collaborative permettant aux Mauriciens de partager leur disponibilité et leur savoir-faire tout en respectant les mesures de confinement. La technologie a le pouvoir de maintenir les liens en facilitant la communication. Nous voulions ainsi apporter un outil qualitatif et solidaire en cette période difficile tout en encourageant les personnes qui le peuvent à offrir de leur temps. L’écosystème de partage a également le pouvoir de limiter l’impact économique du COVID-19 sur le pouvoir d’achat des Mauriciens », explique Philippe Jaunet, CEO de NetLab.

Selon les responsables de NetLab, ce temps qui nous est offert pour repenser notre modèle économique, réorienter notre style de vie ou notre façon de consommer est crucial. Au sein de NetLab, on croit dans le potentiel de faire de l’économie du partage l’une des énergies vertes de demain, en réduisant l’empreinte carbone par la mutualisation. « La meilleure réponse aux petits tracas quotidiens, c’est souvent la personne de confiance et de proximité, un voisin par exemple. Nous pouvons avoir accès à de nombreuses ressources si nous renforçons les liens d’entraide et arrivons à organiser la vie de quartier. Seconde main, prêt, location ou encore faire le choix du local, permettent de consommer de manière plus responsable et à moindre coût. C’est le message que nous voulons faire passer à travers merci.mu; la solution réside dans les liens sociaux », estime Ludovic Balloux, COO de NetLab.

La plateforme merci.mu est appelée à renforcer ce lien et cet esprit d’entraide. Simple et rapide, il suffit de créer un compte et de poster une annonce pour offrir ou bénéficier d’une aide ou d’un service. Enfin, parcourir les annonces et les partager permettra  de créer un cercle vertueux pour tous les Mauriciens.