La famille Thundoo à Camp Levieux essaye tant bien que mal de surmonter les obstacles de la vie. Jayshree, 35 ans, agit à la fois comme mère et père dans sa demeure. Sa fille de 15 ans, Natasha, est atteinte d’un handicap moteur; son père est cloué dans un fauteuil roulant et sa mère suit un traitement pour un cancer. Rencontre.
Natasha passe son temps à regarder par la fenêtre depuis son lit, qui est entouré de barreaux pour assurer sa sécurité. Son regard perdu au loin cache une grande douleur. Si elle n’est pas debout à scruter les environs, la jeune demoiselle de 15 ans est assise ou à genoux. Dès que quelqu’un s’approche d’elle, elle s’appuie sur les barreaux pour l’observer. Parfois, elle esquisse un sourire, qui ne dure que quelques secondes. “Elle ne parle pas. On entend sa voix lorsqu’elle se tord de douleurs. Cela lui arrive assez souvent. Elle est sujette à des crises d’épilepsie. Cela me fend le coeur”, confie Jayshree.
Depuis 2001, Jayshree a la charge de toute sa famille. Elle agit comme père et mère. Devant s’occuper de toute la maisonnée matin et soir, elle ne peut songer à prendre un emploi. Seules la pension de son père handicapé et la pension de vieillesse de sa mère l’aident à soulager les besoins de la famille.
Le handicap de son père fait suite à une attaque d’hypertension qu’il a subie en 1992. Depuis, il est cloué à un fauteuil roulant. La mère de Jayshree suit un traitement pour guérir d’un cancer et est diabétique. “Je dois emmener Natasha à l’hôpital régulièrement, et mon père et ma mère doivent également s’y rendre. Mon père étant en fauteuil roulant, je dois l’accompagner; c’est ma mère qui doit rester à la maison pour s’occuper de Natasha. Quand ma mère a rendez-vous, elle doit y aller seule, malheureusement. Cela m’attriste de ne pas pouvoir l’accompagner; elle peut avoir des crises. La dernière fois, elle est tombée et s’est cogné la tête contre le mur”, raconte Jayshree.
La famille Thundoo a besoin d’aide afin de pouvoir s’occuper de Natasha. “Elle a besoin de lait pour ses céréales, qu’elle adore, et elle a également besoin de couches. Elle en utilise trois par jour. Ce n’est pas facile pour nous de pouvoir trouver l’argent”, confie Jayshree. Cette dernière aimerait également trouver quelqu’un pour s’occuper de Natasha afin de pouvoir accompagner ses parents à l’hôpital.