Ils sont nombreux à avoir participé hier au télédon organisé par le gouvernement à travers le ministère de la Sécurité sociale à la municipalité de Port-Louis en vue de venir en aide aux victimes du séisme du Népal ayant fait plusieurs milliers de victimes. Selon le pointage effectué à 20 h hier, la somme comptabilisée était de Rs 6,5 M tandis que les promesses de dons se chiffraient autour de Rs 400 000.
Le télédon a débuté à 8 h et s’est achevé à 20 h. Cette initiative bénéficie notamment du soutien de Call Services de Mauritius Telecom. Plusieurs hotliners étaient postées dans la salle du conseil de la municipalité pour réceptionner les appels des quatre coins de l’île de ceux souhaitant faire des dons. Toutes les collectivités locales ont participé à cet élan national de solidarité en faveur des victimes du séisme au Népal. Des urnes ont été placées dans les régions stratégiques par les municipalités et Conseils de District, tels les écoles, les bureaux de poste et les shoppings mall en vue de recueillir les dons. Au total, 363 urnes ont été requises pour cette journée de télédon.  
Trois comptes bancaires ont également été ouverts – soit à la State Bank of Mauritius (610-30100055211), à la Mauritius Commercial Bank (000-443528802) et à la National Commercial Bank (010-0056712MUR21) –pour recueillir les dons du public. Il était aussi possible de faire des donations par SMS en envoyant un texto au 8916 pour une contribution de Rs 10.
Ils étaient nombreux à avoir fait don d’une somme d’argent dans les urnes : des membres du public, entreprises du privé, fonctionnaires et même ministres, à l’instar de celui des Affaires étrangères Étienne Sinatambou, qui a fait un don en son nom personnel en glissant une enveloppe dans une des urnes à la municipalité de Port-Louis. Ce dernier devait qualifier le drame au Népal de « catastrophe humaine », avant de dire que « le gouvernement partage avec le peuple népalais un sentiment profond de tristesse ». Dès le lendemain du désastre, le ministère des Affaires étrangères a ouvert une hotline afin que ceux ayant des proches au Népal puissent s’enquérir de la situation. « Fort heureusement, aucun blessé mauricien n’a été rapporté », dit Étienne Sinatambou.
La ministre de la Sécurité sociale Fazilah Daureeawoo, présente lors de cet événement, a fait comprendre qu’il est naturel pour Maurice de venir en aide à un pays étranger lorsque celui-ci passe par des moments pénibles. Elle se dit heureuse de la solidarité démontrée par les Mauriciens et les Rodriguais. Pas moins d’une centaine de fonctionnaires et d’employés de la municipalité ont été mobilisés pour l’événement, les équipes se relayant les unes après les autres. Le maire de Port-Louis Jenito Seedoo explique que la municipalité s’est préparée depuis une semaine pour coordonner les différentes activités. « Nous avons beaucoup investi en termes de ressources humaines pour ce télédon », dit-il. Ce dernier se dit d’ailleurs impressionné par la solidarité démontrée par les Mauriciens. « Nous avons beau être un petit point dans l’océan Indien, notre coeur est aussi grand que l’océan », dit-il. À noter que le public pourra continuer à apporter sa contribution jusqu’au 15 mai, date jusqu’à laquelle les comptes en banque resteront actifs.