Plusieurs membres de l’Opposition ont remis en question la participation de Maurice au prochain sommet du Commonwealth au Sri Lanka, qui se tiendra à Colombo du 15 au 17 novembre 2013. C’était lors du Prime Minister’s Question Time (PMQT) aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Le leader de l’Opposition, Alan Ganoo, a demandé au Premier ministre de veiller à ce que le Sri Lanka ne continue pas à bafouer les droits humains. Le député du MMM, Steve Obeegadoo, a pour sa part rappelé que le Canada a sévèrement condamné ce pays. Le Premier ministre répondre que si « the Sri Lanka government persist, we will have to review our situation ».
Pour rappel, la tenue de ce sommet au Sri Lanka qui verra la présence de divers chefs d’État, suscite de vives polémiques à travers le monde à cause de ses nombreuses violations de droits humains notamment. Les tamouls qui constituent une minorité sont écartés des postes à responsabilité alors que leurs enfants n’ont pas accès à l’université. La langue tamoule a été remplacée par la langue sri-lankaise. Plusieurs milliers d’entre eux sont emprisonnés et vivent dans des conditions très déplorables. Des atteintes à la démocratie et à la liberté de la presse ont été rapportées. Le député, Veda Baloomoody, devait faire ressortir au Premier ministre, qu’aujourd’hui même, une délégation débarque au Sri Lanka en vue d’enquêter sur quelque 2 000 tamouls tués.
Suite à une question du député mauve, Deven Nagalingum, le Premier ministre a indiqué que le pays hôte a demandé une « advance host visit », qui a pour but entre autres, d’enclencher des discussions et de finaliser des aspects logistiques. Une délégation pluridisciplinaire fera ainsi le déplacement.
Le député, Reza Issack, a voulu savoir auprès du Premier ministre, si à part le Canada, d’autres pays ont refusé de participer à ce sommet. Navin Ramgoolam devait répondre que même le Canada sera représenté même s’il n’y aura pas de « prime ministerial representation ». Sur l’insistance de l’Opposition quant aux violations des droits humains par le pays hôte, le Premier ministre devait indiquer que « s’ils abusent de la situation, nous reverrons notre position ». Le député Obeegadoo de souligner : « However important the summit is, the priority should be the defence of human rights and solidarity » avec les opprimés. Pour rappel, le prochain sommet du Commonwealth devrait se tenir à Maurice.
Dans un autre volet de cette tranche de questions au Premier ministre, Navin Ramgoolam devait indiquer que la FA Carling Cup est moins importante et qu’il ne doit pas y avoir confusion entre celle-ci et la FA Cup. Il répondait à une question du député MSM Mahen Jhugroo qui voulait savoir si la FA Carling Cup, la European Cup et la World Cup 2014 allaient être diffusées sur la MBC. Le PM a indiqué que la MBC a l’intention de diffuser en direct les Champion Leagues, autrefois connues comme la European Cup. La station de télé nationale a signé la diffusion en direct des 64 matchs de foot.
Le député Jhugroo a demandé au Premier ministre pourquoi depuis que le directeur général actuel a pris ses fonctions en 2009, les fans mauriciens sont privés de matchs de foot à la télé. Navin Ramgoolam a répondu que tous les 21 matchs de la FA Cup ont été diffusés pendant la période 2011-2013 de même que ceux de la English Premier League et de la European League.
À une autre question du député Mahen Jhugroo pour savoir le nom du directeur de l’information à la MBC et les raisons pour lesquelles l’ancien titulaire, Datta Ramyead avait quitté, le Premier ministre a indiqué que l’actuel titulaire est S. A (ndlr : Seeneevassen Armoogum). Ses conditions d’emploi sont, ajoute-t-il, « in line with the PRB 2013 ». Quant à Datta Ramyead, dit le PM, il travaille toujours à la MBC, mettant ses compétences au service de la radio. Le député Jhugroo a demandé au PM pourquoi le poste vacant de directeur de l’information, après le départ de Datta Ramyead, n’a pas été communiqué au public. Selon le PM, Seeneevassen Armoogum détient une longue expérience à la MBC, soit plus de 25 ans. « He’s qualified to do the job. »
Le Whip de l’Opposition, Rajesh Bhagwan, a demandé au Premier ministre de s’assurer que la MBC accorde un traitement objectif des informations. « Êtes-vous en train de dire que l’ex-directeur de l’information ne le faisait pas ? », devait ironiser le Navin Ramgoolam.