La plus jeune candidate du Front Libération National à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes n’a pas peur de se jeter à l’eau et ose affronter les « dinosaures » dans ce domaine. Pour Sonali (Ria) Bhujun, il faut un renouvellement de la classe politique, et sa participation s’inscrit dans cette démarche. Commentant les propos de Showkutally Soodhun, elle plaide pour un code de conduite des membres de l’Assemblée nationale. Elle souhaite également des lois plus efficaces pour combattre la violence conjugale ainsi qu’une sensibilisation, dès le plus jeune âge, à travers l’éducation. Elle invite également les jeunes à lancer leurs propres entreprises.