Les fêtes, les anniversaires sont de belles occasions pour porter de belles tenues. Et si mère et fille faisaient assortir leur look tout en conservant leur style? Le look mère-fille a fait son apparition dans de nombreuses collections en Europe. Sans faire du copié-collé, Sonia et Céline Planel, 55 ans et 27 ans respectivement, qui ont vu venir cette tendance mode ont créé “Mère et Fille”. Cette nouvelle marque qui est née il y a deux mois propose à mère et fille de s’habiller avec classe et style. Couleurs sobres, lignes épurées, les vêtements créés par Sonia Planel avec l’aide de sa fille Céline, adoptent, entre autres, le look 50’s ou le rétro-chic.
Une atmosphère particulière se dégage dans cette ancienne maison appartenant au Domaine de Labourdonnais, reconvertie en petite boutique. Sonia et sa fille Céline ont été immédiatement séduites par son caractère authentique, son état de bonne conservation et sa situation géographique. «Lorsque la boutique s’y est installée, il n’y avait pas grand-chose à faire, juste apporter une petite touche personnelle et rafraîchir les lieux. Cette maison, qui a accueilli d’autres boutiques avant est l’endroit idéal, car il est géographiquement bien situé», nous dit Céline Planel. Une première pièce est consacrée aux vêtements, une deuxième aux objets décoratifs et une troisième pièce à une cabine de massage.
«Céline apporte sa jeunesse, les goûts de la jeune génération dans la collection. On se complète», nous dit Sonia Planel. Cette habitante de Belle-Vue partage avec sa fille la même passion pour la mode. Créer une complicité entre la mère et sa fille, c’est ce que promet “Mère et fille” qui a tout récemment débuté son aventure au Labourdonnais à Mapou. La marque, exclusivement destinée à une clientèle féminine, propose une mode inspirée des années 50, simple, sobre et élégant. D’abord, un modèle est créé pour toutes les deux. Le modèle étant le même, la mère et la mère arboreront le même style. Les vêtements sont assortis, pas identiques, car le look doit être appliqué avec parcimonie. Ainsi, pour chacune d’elles, la pièce est réalisée avec des couleurs ou motifs différents. On retrouvera des assortiments, par exemple, sur des poches. Comme cette robe casual-chic sans manches, bicolore et bi-matière.
“Mère et fille” parvient à toucher des femmes de différents âges, car les vêtements se veulent intemporels. En adoptant le même style que sa fille, la mère ne cherche pas à se faire plus jeune, et inversement la fille ne se fait pas ringard si elle aime assortir son look à celui de sa mère: chacune d’elles garde un sens du style propre à leur génération.
«Nous réalisons de petites collections, car nous travaillons à créer des modèles uniques», nous dit Sonia Planel. Suivant son inspiration, les modèles sont dessinées par la créatrice et confectionnées par des femmes de l’association Local Hands. Les modèles vont du short à la robe en passant par la jupe. Pour le choix des matières, mère et fille vont faire les boutiques portlouisiennes ensemble. Parfois des jupes sont confectionnées à partir des tissus d’ameublement. «C’est un tissu qui tombe et ne se froisse pas», dit Sonia. Mais c’est surtout le lin, le tafta et le coton qui sont largement utilisés. Sur l’étiquette, on peut lire «hand wash and iron on reverse or… ask your mum, she will know».
Nouvelle collection
La nouvelle ligne appelée “Fleur d’artifices” propose une palette de couleurs allant dans des tonalités plutôt douces comme le rose et les couleurs de l’été, ou encore le jaune. Ces couleurs ont été choisies pour les tenues de fêtes ainsi que pour la plage. “Fleur d’artifices” est reconnaissable par ses petites fleurs ou paillettes ornant toutes les pièces de la collection.
Bien que “Mère et fille” reste centrée sur des collections de prêt-à-porter féminin, le sac et les porte-clés font aussi partie des accessoires proposés par la marque. Sensible au recyclage des tissus qui peuvent ainsi reprendre vie, Sonia Planel a confié aux femmes artisanes de l’association Local Hands la création de porte-clés réalisés avec des chutes de tissus.
À leur boutique sise à Labourdonnais, une pièce donne la part belle aux objets de décoration dont des lampes en bois et inox et des objets cadeaux confectionnés par d’autres créateurs et artisans. La pièce se meuble de roues qui se métamorphosent en table basse réalisés par Entyre Life. Des savons artisanaux de In’fusion Vintage soap, des pyjamas de Liberty Accessories, des sacs en voile de bateau de Save a Sail et des paniers bien-être s’invitent aussi sur des étagères. D’autres créations en fer forgé (Velo Vintage) prennent aussi place dans la cour.
Si Céline Planel dirige une boîte de communication, sa mère, elle, n’en est pas à ses débuts dans le domaine du textile :«J’ai travaillé dans le textile pendant de nombreuses années. Mon mari et moi avions notre propre usine où l’on fabriquait des t-shirts pour l’exportation. Nous employions 20 personnes, dont des machinistes. Puis, j’étais responsable des boutiques du groupe Naïade pendant huit années». Durant ces années où elle a exercé dans le milieu hôtelier, Sonia Planel s’est découverte un engouement pour les soins en instituts. Des années plus tard, elle se forme en massage relaxant. Dans l’ancienne bâtisse de Labourdonnais, elle a aménagé un petit coin bien-être “Wellnest” pour accueillir ses clientes. Comme dans la création, elle s’y sent parfaitement dans son élément. “Mère et fille” regroupe ainsi sous un seul toit tout ce que les femmes aiment – le shopping et le bien-être !