Cette semaine, il est revenu au ministre de Travail d’animer la conférence hebdomadaire du gouvernement. Cela dans le sillage du paiement à la fin du mois pour la première fois du salaire minimum, appliqué à partir de ce mois-ci.

Soodesh Callychurn est ainsi revenu sur les points saillants de cette mesure donnant la garantie que l’Etat veillera à ce que cette obligation légale soit respectée par tous les employeurs. Cependant le ministre du Travail, expliquant que certaines entreprises ont demandé un délai pour ce paiement d’un montant minimum de Rs 8500, pour chaque employé, il a indiqué que d’ici février tous les arrérages seront réglés et ajustés à leurs systèmes. « Nous étudions cas par cas », a-t-ajouté. Du côté du secteur public, il fait ressortir que les paiements respectifs ont déja été faits.

Cette conférence de presse a aussi été l’occasion pour le gouvernement d’aborder la situation qui a prévalu durant la semaine en raison des pluies torrentielles.

Pour expliquer le cafouillage qu’il y a eu avec d’une part, le jour de congé accordé aux fonctionnaires et d’autre part le travail pour le secteur privé, Soodesh Callychurn a fait ressortir que le secteur privé est sous l’Occupational and Safety Act. C’est de ce fait aux entreprises du secteur privé de prendre la décision qui s’implique, dit-il. Le ministre annonce cependant qu’un protocol commun est actuellement à l’étude afin que durant les pluies torrentielles le secteur privé et public suivent les mêmes directives sans aucune distinction.

Un comité a été mis en place lors d’une réunion au Prime Minister’s Office cette semaine afin d’être mieux préparé en cas de grosses averses ou inondations