Le couperet est tombé pour le ministre de l’Industrie et du Commerce Showkutally Soodhun, le N°3 du MSM au sein du gouvernement de l’Alliance de l’Avenir. Des informations confirmées en cette fin de semaine de sources bien informées à l’hôtel du gouvernement indiquent que le ministre Soodhun perd la responsabilité de l’important portefeuille du Commerce, dont la tutelle de la State Trading Corporation (STC), pour se contenter du mandat ministériel des Coopératives.
À la mi-semaine, certaines sources autorisées au sein du gouvernement indiquaient que les détails de cette opération de « ministerial musical chair » devaient être connus avec la réunion du conseil des ministres du jour. Elles avançaient que dans la perspective d’un exercice limité, l’actuel ministre des Coopératives, Michaël Sik Yuen, pourrait se voir confier le portefeuille du Commerce pour complémenter ses responsabilités pour les « Business, Enterprise and Consumer Protection ». Le PMSD de Xavier Luc Duval monte en grade au sein du Cabinet avec cette nouvelle donne.
D’autres milieux spéculaient que le Premier ministre Navin Ramgoolam pourrait saisir cette occasion pour insuffler un nouvel élan au GM et asseoir son autorité au sein de l’équipe ministérielle en procédant à une redistribution des responsabilités. L’un des éléments allant dans ce sens est le fait que le ministre du Travail et des Relations industrielles Shakeel Mohamed n’est pas parti en début de semaine à la tête de la mission tripartite comprenant des officiels du gouvernement, des représentants du patronat et des syndicalistes pour Genève en vue de participer au centenaire de l’Organisation Internationale du Travail. Une autre explication à ce départ de mission en deux temps pourrait également se trouver dans la visite officielle qu’entreprendra à Maurice à partir de demain le président de Singapour, S. R. Nathan.
Mais le communiqué émis officiellement par la State House, en cours de matinée, soit juste avant le début des délibérations ministérielles du jour, est venu mettre les points sur les i. Agissant sous la section 62 de la Constitution et sur les conseils du Premier ministre, le président de la République sir Anerood Jugnauth a officialisé le « ministerial swap », avec Soodhun en tant que ministre de l’Industrie et des Coopératives alors que Michaël Sik Yuen se retrouve à la tête du ministère « Business, Entreprise, Commerce et Protection des Consommateurs » (voir plus loin le fac-similé du communiqué de la présidence de la République).