Le président du conseil d’administration de l’Université de Maurice (UoM), Soodursun Jugessur, affirme avoir dit aux académiciens : « On ne peut aller de l’avant avec le plan comme vous le souhaitez. Il faut prendre en considération cet autre élément, soit la non-acception du plan dans son intégralité par le personnel non-académique et le personnel du bureau du Registrar. » C’était ce matin, dans une déclaration au Mauricien, à la suite de la démission du vice-chancelier de l’Université de Maurice Konrad Morgan de son poste lundi.