Le Deputy Prime Minister, Xavier-Luc Duval, a fait le procès de la gestion et des contrats octroyés à Airway Coffee, appartenant à la femme d’affaires rouge, Nandanee Soornack, au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport Terminal. C’était lors d’une visite effectuée à l’aéroport, hier matin. L’un des principaux points est qu’il est plus que certain que les contrats de Nandanee Soornack à l’aéroport devront être résiliés et que dorénavant, il ne devrait plus avoir de contrats exclusifs pour des services offerts dans l’enceinte du terminal aéroportuaire.
Commentant sa visite, qui a duré un peu plus de deux heures, Xavier-Luc Duval a soutenu qu’il faut briser le monopole alloué à Airway Coffee concernant la restauration à l’aéroport. D’autant plus que le dernier sondage régulièrement réalisé par ATOL auprès des passagers au départ et à l’arrivée a révélé que le rapport de qualité/prix n’était nullement aux normes internationales.
« Tant d’argent a été investi pour la nouvelle aérogare et la nouvelle piste d’urgence, et on se retrouve avec une mauvaise restauration. Tout cela interpelle le gouvernement et c’est la raison pour laquelle on veut y mettre bon ordre », s’appesantit Xavier-Luc Duval. Tout en précisant que toute action en ce qui concerne la résiliation des contrats d’Airway Coffee devra être « dans les normes légales pour éviter que l’État ait à payer des dommages. »
Interrogé par la presse pour savoir si Airway Coffee n’a pas été rappelé à l’ordre avant la venue du nouveau gouvernement, Deva Thancanamootoo, Deputy Chief Executive Officer d’ATOL, a répondu qu’il y a eu plusieurs correspondances qui n’ont pas été probantes.
Par ailleurs, de manière plus globale, le ministre souhaite qu’on améliore la zone de confort des passagers en transit de façon à ce que leur passage soit hassle-free à Maurice. Une des premières décisions à intervenir est la suppression du film opaque qui barre la vue au public non voyageur sur l’espace de restauration de Nandanee Soornack. Les proches des voyageurs pourront à nouveau suivre le cheminement de ces derniers jusqu’au hall d’embarquement.
Lors de cette toute première visite officielle au terminal hier, le Premier ministre adjoint était accompagné des responsables d’ATOL, Airports of Mauritius Limited (AML) et de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA).