Les familles et proches des dix victimes de l’accident survenu à Sorèze le 3 mai 2013 étaient tous présents hier matin. Le temps pour l’association créée dans le sillage de ce tragique événement, le Memorial in Remembrance of Soreze Accident Victims, de procéder au dévoilement d’une stèle en souvenir de ceux ayant perdu la vie dans ce drame. L’événement coïncidait avec la commémoration, ce 16 novembre, de la Journée mondiale du Souvenir des victimes des accidents de la route. Rana Ramdaursingh, époux de Chitra Ramdaursingh, qui a péri dans l’accident, a évoqué le souvenir douloureux de la perte de proches dans le drame de Sorèze tout en expliquant la démarche de l’association, dont il est le secrétaire.
« Nos coeurs pleurent encore et toujours ceux et celles que nous avons perdus dans ce tragique accident », a déclaré Rana Ramdaursingh. « Aujourd’hui, cette commémoration n’est pas un adieu de notre part, mais notre façon de leur dire que nous nous souviendrons toujours d’eux. Les jours ont défilé depuis ce vendredi 3 mai… Chacun a fait son deuil à sa manière. Nous savons que nous n’allons jamais les revoir ni être réunis avec nos chers disparus dans cette présente vie. Mais ils vivront toujours dans nos coeurs. »
La Lord-Maire Dorine Chukowry est intervenue à son tour. « Nous avons tous un devoir de mémoire envers ces dix Mauriciens qui ont perdu la vie dans cet accident. L’accident du 3 mai 2013 était une tragédie nationale. Personne ne mérite de perdre la vie dans de telles circonstances. »
Rana Ramdaursingh explique encore : « 2013 a été l’année marquée par le deuil. J’avais déjà en tête, après l’accident, le projet de ce monument qui agirait comme un rappel de ce triste événement. Mais je savais aussi que je ne parviendrais pas à grand-chose seul. D’où ma démarche d’aller vers chacune des familles des neuf autres victimes. » Ainsi est né le Memorial in Remembrance of Soreze Accident Victims, avec Yannick Pokhun comme président et Rana Ramdaursingh comme secrétaire. « J’ai opté pour être secrétaire, confie encore notre interlocuteur, car je suis conscient de l’importance des paperasseries qu’engendre une telle démarche. Créer cette association et l’enregistrer n’a pas été un travail facile. Mais nous avions tous à coeur le souci de la transparence et de l’honnêteté. »
« Chaque famille ayant des moyens différents, nous nous sommes arrangés pour que chacun puisse se retrouver au même titre dans cette initiative. Au départ, un monument en pierre était par exemple souhaité… Mais ce n’était pas à notre portée. » Par ailleurs, dans son intervention hier, Rana Ramdaursingh a expliqué que la démarche du Memorial in Remembrance of Soreze Accident Victims ne se limite pas uniquement à agir comme une structure pour les parents et proches de Shakuntala Ramdaursingh (48 ans), Ruth Marie-Moutou (50 ans), Amreen Lallmamode (23 ans), Delphine Pokhun (21 ans), Kamla Soobroydoo (52 ans), Elyn Jang Chuan Hu (24 ans), Devesh Cheeneebash (18 ans), Sanjay (48 ans) et Priya Ujoodha (40 ans), et Deepchand Gunness (50 ans). « Nous étendons notre aide à toutes les familles qui perdent des proches dans des accidents de la route. » Une initiative saluée par la mairesse dans son discours. « Il était impératif d’avoir l’aval de la mairie de Port-Louis pour bénéficier d’un espace où s’est produit l’accident afin d’y installer la stèle, continue notre interlocuteur. La municipalité nous a  grandement aidés en ce sens et nous remercions aussi toutes les autres entreprises qui, dès que nous les avons contactés pour leur expliquer notre démarche, ont répondu immédiatement et positivement, soutenant notre démarche purement citoyenne. »
À noter que « le monument est financé uniquement par les dix familles des victimes de l’accident », précise Rana Ramdaursingh. « Nous avons voulu qu’il en soit ainsi. En revanche, la structure qui accueille le monument et l’espace aménagé ont été financés par ceux qui ont soutenu cette démarche. »
Le secrétaire du Memorial in Remembrance of Soreze Accident Victims a tenu à remercier chacun des partenaires de cette initiative, nommément Air Mauritius, Airport of Mauritius Co Ltd, Mauritius Telecom, la State Trading Corporation, Currimjee Jeewanjee & Co Ltd, Polylab, Exelco International Ltd, la State Insurance Company of Mauritius, Maya Events, Vendome Jewellery, Time Palace Ltd, Capital Horizons Ltd, Bhonyls Freight Ltd, HF Markets, Trait D’Union Ltd, Hariadis Ltd, Social Buzz, KMV Hardware, Belvedere Management Ltd, et Forteress. La cérémonie était ponctuée par des prières oecuméniques dites notamment par l’Acharya Miteshkumar Trivedi, le père Gérard Mongelard et des représentants de la communauté chinoise.