Vingt ans après la sortie de The Division Bell, Pink Floyd se prépare pour son nouvel album. Basé sur des enregistrements de 1993-1994, il avait été imaginé pour être exclusivement instrumental, mais comprendra finalement des chansons. On y entendra également des sessions de claviers et de piano de Richard Wright, décédé il y a quelques années. Reconstitué le temps de ce projet, qui sera lancé le 10 novembre, Pink Floyd embarque sur les flots de The Endless River pour faire ses adieux. L’album sera la dernière pierre au monument de la musique, créé dans les années 60.
Ce sera définitivement son dernier tour de scène. Malgré une histoire tumultueuse marquée par des disputes et des cassures, Pink Floyd a finalement décidé qu’il quitterait la scène avec panache et que, derrière lui, le rideau se fermerait sur un épilogue plus glorieux. Cela s’appellera The Endless River, comme pour laisser comprendre que l’héritage de Syd Barrett (premier leader du groupe aux 74,5 millions d’albums vendus aux États-Unis) pourra maintenant naviguer librement à travers le temps.