La vie n’est pas tendre avec eux. Loin de leurs familles respectives, ils passeront les fêtes de fin d’année auprès des autres enfants et des employés de SOS Village. À Mare Gravier, Beau Bassin, les premiers cadeaux sont déjà là et les sorties organisées en cette période de vacances les mettent dans l’ambiance et leur font momentanément oublier les soucis du quotidien.

“Pour Noël, je reçois des fournitures scolaires. On m’offre aussi des jouets, avec lesquels je jouerai avec mes amis”, dit Kevina (prénom fictif), 6 ans. Elle nous montre la tirelire qu’elle vient de recevoir en cadeau pour Noël. “J’économiserai mes sous, que j’utiliserai quand je serai grande.” Elle vit au sein de SOS Village à Beau Bassin depuis trois ans. “Cela fait longtemps qu’elle n’a pas reçu la visite de ses parents”, dit Ramessur Amrit, Programme Unit Coordinator de SOS Village.

Alimentation variée.

Tous les ans, au cours des semaines qui précèdent Noël, les enfants reçoivent des cadeaux de la part des donateurs. Tout est fait pour qu’ils comprennent que la période est spéciale. “Nous leur faisons plaisir en organisant plusieurs activités, comme le dessin et la musique, pour qu’ils puissent vivre l’esprit de Noël comme il se doit.” Les activités sont organisées avec la participation des mamans du village. Autant d’efforts pour qu’ils sentent moins l’absence de leurs parents. Installés sur le canapé ou à même le sol, les enfants jouent tranquillement dans leur maison. À l’heure de la sieste, certains dorment, tandis que d’autres préparent la sortie de demain : ils iront à la piscine.

Le village d’enfants compte six maisons où vivent vingt-deux enfants, âgés de 3 à 18 ans. Ils grandissent sous la responsabilité d’une maman SOS. Ces mères d’adoption font le ménage, les surveillent et font la cuisine. “Nous suivons une alimentation variée et stricte pour les enfants”, dit Sheila, l’une des mamans. Ce jour-là, ils ont mangé des nuggets de poulet accompagnés de chou, de mayonnaise, avec des biscuits et un fruit.

“Je veux une poupée Barbie”, demande Kevina. “Nous leur demandons ce qu’ils souhaitent recevoir comme cadeau pour Noël. Nous faisons de notre mieux pour les satisfaire”, ajoute Ramessur Amrit.

Cadeaux de Noël.

De l’autre côté du salon, Ashley (prénom fictif), 5 ans, joue avec une voiture télécommandée. “Noël, c’est quand on reçoit des cadeaux”, dit-il, sans quitter sa voiture des yeux. À 10 ans, David vit au village depuis sept ans. “Nous avons droit à un bon repas et nous recevons beaucoup de cadeaux. Avec les copains, nous passons du temps à jouer ensemble.” Malgré son sourire, il regrette que ses parents ne viennent pas le voir. “Certains de ces enfants ne savent pas pourquoi ils sont là. Nous leur apportons notre aide pour qu’ils aient toutes les chances de grandir et de s’épanouir”, dit Ramessur Amrit.

Charles (prénom fictif), 13 ans, passera son premier Noël au sein de SOS Village de Beau Bassin. Il y vit depuis trois semaines, après un séjour au SOS Village de Bambous. Comme cadeau, il veut des vêtements pour sortir avec ses amis. “Mo kontan fer lamod”, dit-il en riant. “Je me suis fait plein d’amis. Ici, nous avons plusieurs activités.” Pour sa part, Nisha (prénom fictif), 10 ans, se fait belle. Son amie l’aide à lisser ses cheveux. “Pour Noël, je veux une pince à lisser.”

Pendant les vacances scolaires, les enfants font de la natation, du jardinage, de la danse, du sport : football, volley-ball, handball et musculation. Les plus jeunes vont au centre de créativité de Mahébourg et font des sorties. “Les petits font des visites au Jardin de Pamplemousses et se rendent à la plage, car ils ne peuvent pas se consacrer à certaines activités.”

Les missions de SOS Village

SOS Village de Beau Bassin est une ONG spécialisée dans l’aide aux enfants en situation de précarité à Maurice pour qu’ils puissent avoir une vie meilleure grâce à l’éducation et au soutien familial. Les missions de l’ONG sont de construire une famille pour les enfants dans le besoin, les aider à construire un avenir et participer à leur développement. “Nous travaillons pour les orphelins, les abandonnés et ceux dont les familles ne peuvent pas s’occuper. Nous donnons à ces enfants l’occasion de nouer des relations durables au sein d’une famille. Nous faisons tout le nécessaire pour qu’ils aient une bonne scolarité”, dit Ramessur Amrit, le Programme Unit Coordinator de SOS Village.

L’approche au village se base sur quatre principes : chaque enfant a besoin d’une mère, grandit naturellement avec ses frères et sœurs, dans sa propre maison et dans un environnement sain. Les enfants vivent dans le village d’enfants jusqu’à ce qu’ils puissent voler de leurs propres ailes.