Mike Cheddy fait de son mieux pour garder la tête sur les épaules. Son épouse se trouve en Inde en compagnie de leur benjamin, Damien, 1 an, qui souffre du syndrome IPEX, une maladie très rare qui réclame qu’il subisse une transplantation de la moelle osseuse dans les meilleurs délais. Mais les moyens dont dispose le couple, qui a déjà perdu un enfant, sont limités.
En ce jeudi après-midi, c’est une maison vide que Mike trouve lorsqu’il rentre de son travail. Son fils aîné de 10 ans prend des leçons particulières; sa cadette, trois ans, est chez des proches. Depuis le départ de son épouse Bianca et de leur fils Damien (un an), le mois dernier pour l’Inde, il a dû organiser sa vie autrement. Même s’il a la chance d’avoir ses proches pour l’épauler, il fait de son mieux pour ne pas trop leur laisser cette charge.
Mike doit lui aussi partir pour l’Inde pour soutenir son épouse et prendre le relais lorsque la transplantation de la moelle osseuse sera effectuée. Cette situation est parfois pénible pour lui, surtout quand les deux enfants réclament leur mère, dont l’absence se fait sentir, même s’ils ont l’occasion de lui parler régulièrement au téléphone.