La tenniswoman Amélie Boy repart aujourd’hui à la conquête de ses premiers points sur le circuit pro féminin en Afrique du Sud. Battue à l’entrée en phase qualificative la semaine dernière, elle a cette fois obtenu une wild card pour être acceptée directement au tableau final de la deuxième étape du circuit Futures de Stellenbosch (27 novembre-3 décembre). Elle a été rejointe par Amaury de Beer, qui intègre lui aussi le tableau final du simple hommes du même tournoi, aidé d’une wild card.
Les deux joueurs mauriciens entrent en scène aujourd’hui, Boy, 18 ans faisant d’entrée dans le bas du tableau face à Federica Prati, une Italienne de 21 ans classée 986e mondiale, mais déjà 758e en janvier dernier et qui, de toute évidence, a plus de métier. Si elle tient le choc, une victoire comptera beaucoup pour la Mauricienne. La semaine dernière, elle avait perdu dès l’entame 6-0, 6-7 (1), 3-6 contre Américaine Chloe Julia Goyette en qualification. C’est seulement son cinquième tournoi qu’elle dispute sur le circuit pro depuis novembre 2016. Pour rappel, elle avait remporté, toujours à Stellenbosch, un match au premier tour l’an dernier après avoir écarté deux adversaires en phase qualificative sans l’attribution d’une wild card.
Reste que comme la semaine dernière, la Sud-Africaine Channel Simmonds, 348e WTA et vainqueur de l’étape précédente, fait figure de favorite du tableau. Elle a déjà été classée 158e en 2013. Elle a disposé en finale de la Hongriose Maomi Totka 6-1, 6-0, celle-ci ayant sorti 6-0, 3-6, 6-3 la tête de série n°2, la Russe Anastasia Pribylova en demi-finales. La Russe, 453e WTA, est à nouveau installée n°2 de cette deuxième étape.
Dans le tournoi masculin, Amaury de Beer a débarqué en Afrique du Sud samedi, au soir même de son sacre aux Championnats de Maurice UBP. Il défie aujourd’hui l’Espagnol Jaime Pulgar-Garcia, un vieux routier de 28 ans, classé n°8 et 837e mondial. Mais ce revenant a déjà été dans le top 300 en avril 2015 (296e). Le Sud-Africain Nicolas Scholtz (400e) et le Zimbabwéen Takanyi Garanganga (447e) sont les deux principaux favoris du tableau. La partie s’annonce rude pour le Mauricien âgé lui aussi de 18 ans.
Amaury de Beer n’est pas inscrit en double hommes, tout comme Amélie Boy en double dames de cette deuxième étape.