Dans le cadre des actions de coopérations bilatérales 2012 entre la France et Maurice, 105 soldats de la Special Mobile Force (SMF) ont bénéficié d’un stage intensif sur les opérations de maintien de la paix dispensé par les officiers du 2e régiment de l’Infanterie Marine des Forces Armées Françaises dans la zone sud de l’océan Indien (OI). En attendant, l’état-major de la SMF se réjouit d’un stage de 20 Mauriciens comme instructeurs des techniques avancées d’interventions qui commence à compter de demain, par la Gendarmerie Nationale Française et affirme que cette formation permet de raffermir la relation professionnelle avec l’armée de L’Hexagone.
La Mobile Wing de la SMF devait accueillir un heureux événement, jeudi, avec la cérémonie de remise de certificats qui marque du coup la fin de cette formation de neuf jours. Au cours de cette formation intensive, plusieurs aspects ont été abordés tels les techniques d’intervention opérationnelle rapprochée durant lequel les stagiaires se sont initiés aux coups d’arrêt (pieds et poings). La tactique devait aussi être mise en pratique avec les stagiaires apprenant les fondamentaux du combat d’infanterie pour faire face à une opération de maintien de la paix dans le cadre des forces africaines en attente. Une séance de tirs par peloton était également à l’agenda avec comme objectif de faire des rappels sur la manipulation d’armement.
Dans les rangs de la SMF on affiche une satisfaction totale quant au déroulement de cette formation placée sous la responsabilité du 2e régiment de l’Infanterie Marine des Forces Armées Françaises dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI). « Nous avons eu une réaction très positive de nos personnels, que ce soit au niveau de la qualité des instructions ou de l’ambiance qui régnait tout au long de ce stage. Il faut saluer les instructeurs qui ont travaillé avec assiduité et rigueur sous la férule du capitaine Erwan de Kersabiec et qui ont fait montre d’une maîtrise hors pair et ont su transmettre leurs connaissances à nos personnels sur les différents sujets qui ont été abordés. Ce stage a sans aucun doute posé les jalons qui nous permettront d’approfondir nos capacités opérationnelles pour des missions de maintiens de la paix », a déclaré le commandant Khemraj Servansingh de la SMF au cours de la remise des certificats.