L’événement phare de 2015 de Special Olympic Mauritius (SOM) sera les Jeux d’été qui se tiendront à Los Angeles (États-Unis). Cet événement avait été officiellement présenté samedi dernier dans l’enceinte du bâtiment NPF à Rose-Hill. SOM est une branche de Special Olympic International (SOI), situé en Amérique, qui compte plus de quatre millions d’athlètes ayant une déficience intellectuelle. Elle consacre principalement ses activités à ceux qui ne peuvent prendre part au sport de haut niveau.
Lors de cette compétition internationale qui a lieu tous les quatre ans, les espoirs mauriciens seront placés sur une délégation de 27 personnes dont 18 athlètes regroupant des Mauriciens et quatre Rodriguais. Ils seront accompagnés de plus d’un délégué et de quatre entraîneurs dont un en provenance de Rodrigues. SOM a officiellement été reconnu à Maurice en 2000. Jean-Marie Malepa en est à le président depuis maintenant deux ans. « Nous souhaitons apporter plus de développement au handisport pour le sport de masse. Nous avons également tous les ans des experts en nutrition et des psychologues qui font rencontrent les dirigeants, parents et athlètes pour maintenir la forme et la santé », fait-il ressortir.
L’instance organisera une family day le samedi 25 janvier au collège St Andrew’s à Rose-Hill au cours duquel les noms des sélectionnés seront annoncés. Il y aura donc au programme plusieurs spectacles avec des chants, des danses et des activités sportives entre autres qui agrémenteront cette journée dont le but est de promouvoir l’importance de la famille et du sport. SOM a été soutenu par le NGO Trust Fund à hauteur de Rs 53 000 ainsi que le ministère de la Sécurité sociale avec Rs 80 000. La délégation bénéficiera également de l’aide de plusieurs sponsors. Il est bon de savoir que SOM compte 886 athlètes en son sein. L’instance qui avait auparavant quatre clubs regroupe à présent treize clubs y compris Rodrigues. Elle prévoit une trentaine de compétitions cette année.
La Mentally Handicapped Persons Sports Federation avec le même président est affilié à SOM. « Nous sommes donc bien encadrés et c’est cette organisation qui s’occupe de toutes nos compétitions internationales, ainsi que des entraînements et de la formation des entraîneurs », souligne Jean-Marie Malepa. Cette année encore, le fait de bénéficier de l’apport d’entraîneurs qualifiés demeurera une des priorités de la fédération, d’autant que les athlètes ont besoin d’un tel soutien pour un bon développement.