Soixante-quinze jeunes ont participé à un camp résidentiel intitulé Le Carrefour des jeunes, le week-end dernier à Pointe-Jérôme. Une initiative du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui a pour but de leur offrir des activités de loisirs tout en leur procurant une formation pour leur développement personnel.
Les participants au camp résidentiel tenu le week-end dernier à Pointe-Jérôme ont été choisis en fonction du potentiel qu’ils présentent « à devenir de futurs leaders et à servir de modèle à leurs pairs », affirme le ministère de la Jeunesse et des Sports. Âgés entre 15 et 17 ans, ils viennent de différentes régions de l’île ; de Cité Ste Claire à Goodlands, de Cité Argy dans la région de Bel-Air, de Cité Anoshka à Forest Side, de Cité la Ferme à Bambous et African Town à Riambel. Pour le ministre de tutelle, Stephan Toussaint, le but était de leur offrir « des vacances exceptionnelles tout en leur permettant de s’exprimer et d’expérimenter de nouvelles formes des loisirs ». Il a d’ailleurs rendu visite aux jeunes vendredi après-midi.
Durant ce séjour, ils ont eu l’occasion de participer à des ateliers de danse, de théâtre, de chant, de graffiti, de contrôle de soi et de Fun Fitness, tout en étant initiés aux travaux communautaires et à la sécurité dans le cadre des activités autour de l’eau. Les participants étaient encadrés des membres du personnel du ministère et les ateliers ont été animés par des professionnels des disciplines respectives. Les animateurs des différents ateliers étaient Sarah Rawat Currimjee du Mauritius Sports Council, Mme L. Juganaikloo de L’Atelier Pierre Poivre Entertainment, Stephen Bongarçon de SR Dance Group, Dominique Sobah, graffeur de Cité Briqueterie, Mme J. Babajee, responsable de Chorale, Viraj Ramarai de Water Rescue et des membres de la Police Training School.
Le ministère annonce qu’une structure sera mise en place après la tenue de ce camp de vacances pour assurer un suivi et éventuellement intégrer ces activités au programme des centres de jeunesse. Rendez-vous est donné pour un deuxième Carrefour des jeunes dans trois mois.