L’agence Immedia démarre l’année 2019 avec du rire garanti au Théâtre Serge Constantin. À la demande générale, une reprise du spectacle d’humour 2018% mauricien est prévue le 25 janvier. Une quinzaine d’humoristes sont programmés ce jour-là. Ce spectacle marque également le retour de Thierry Françoise sur scène, après une longue absence liée à ses études de cinéma en France.

Tenu pour la première fois le 1er décembre dernier, le spectacle d’humour 2018% mauricien a connu un succès retentissant. Raison pour laquelle Immedia revient avec une reprise à peine un mois après. Le public pourra ainsi retrouver sur scène Yousouf Elahee, Alain Narainsamy, Stephan Raynal, Berthie Prosper, Guyanno Shadrac, Widaad Toomun, Acktar Ghivalla, Kelly Ang-Ting Hone, Feisal Teeluck, Goolam Malleck Hossen, Akram Auckloo, Neeshi Beeharry, Gérard Ratinon, Sanjeev Moheeputh et Thierry Françoise.
Ce dernier, que le public connaît surtout pour son personnage de Cyril Boudin, effectue un retour sur la scène mauricienne. Il était absent du pays car il effectuait des études en France. Rama Poonoosamy, directeur de l’agence Immedia, rappelle que Thierry Françoise, comme d’autres artistes, à l’instar de Miselaine Duval ou Sam Ammigan, a fait ses débuts dans ce domaine avec le spectacle 100% humour mauricien. Le spectacle se tiendra le 25 janvier 2019 à 20h au Théâtre Serge Constantin. Les billets sont déjà en vente à Rs 350 sur le réseau Otayo.

Par ailleurs, Immedia organise en ce moment la 2e édition du concours de poésie Edouard Maunick. À la fermeture du dépôt des candidatures, le 14 décembre dernier, 146 entrées pour 259 poèmes avaient été reçues, soit 81 en anglais, 115 en français, 62 en kreol morisien et un dans les trois langues. Les participants peuvent envoyer plusieurs entrées. Le jury, présidé par Ananda Devi et composé également de Shenaz Patel et Kavinien Karupudayyan, se réunira début février pour délibérer. Le résultat sera connu vers la mi-2019. Le lauréat du concours remporte un « cash prize » de Rs 60 000.

La première édition, tenue en 2017, avait vu la consécration de Gilian Geneviève et d’Helena Luchman, avec un poème en français et en anglais respectivement. Le jury avait également accordé une mention spéciale pour cinq autres participants, dont trois avaient écrit en kreol morisien. La troisième édition est prévue pour 2021. Par la suite, Immedia compte réaliser un recueil des poèmes primés des trois éditions du concours. Rama Poonoosamy a précisé être en contact régulier avec l’auteur mauricien qui donne son nom au concours. « Je parle à Edouard Maunick toutes les deux à trois semaines. Le prix a été créé avec sa bénédiction et avec la participation de sa compagne, Françoise Guichaud. »

Par ailleurs, Immedia a lancé il y a deux semaines le nouveau recueil de nouvelles marquant les 25 ans de la Collection Maurice, Pa bouz fix/Marching On/Avancer. Cette initiative, lancée en 1993, a ainsi permis de publier 117 nouvelles de 147 auteurs Mauriciens. Quinze d’entre eux sont décédés depuis. La nouvelle édition regroupe 30 auteurs pour 34 nouvelles. Comme à chaque édition, on retrouve des auteurs confirmés et des talents émergents. L’auteure comptant le plus grand nombre de textes dans la collection est Lindsey Collen, qui écrit à la fois en anglais et en kreol morisien.
La 2e édition de l’Archipel du Sagrin, de Nando Bodha, est également en librairie. Un livre publié « en solidarité avec le peuple chagossien », précise Rama Poonoosamy.