C’est un très grand chantier qui s’est mis en place afin que Rhythm on Fire soit aussi grandiose que l’espère Anna Patten. La chorégraphe et sont équipe ont décidé de ne pas lésiner sur les moyens pour que ce ballet aux accents mauriciens reste dans les mémoires de ceux qui feront le déplacement pour le vivre. En ce moment, les décors et les costumes sont travaillés, tandis que les musiciens, les danseurs et les chanteurs s’activent en répétitions.
Tout cela requiert un grand travail de coordination pour lequel Anna Patten puise de ses anciennes expériences afin que tous les talents soient exposés avec éclat. Sur la scène, il y aura des sons d’Afrique, des mélodies d’Inde, des voix d’ici, des chants de là-bas, pour constituer la grande passerelle qui reliera les continents. Les danseurs évolueront sur cette belle plate-forme. Dans quelques jours, les artistes indiens invités à se joindre à l’équipe seront au pays. Ghulam Mohd, joueur de sarangi, instrument traditionnel, et deux chanteurs de ghazal sont attendus. Plusieurs musiciens et chanteurs réputés de Maurice seront également sur la scène pour cet événement. Parmi : Shakti Shane Ramchurn, Danielly Louison, Rajesh Marday, Johan Leste, Steven Bernon, Ludovic Félicité, Nitin Duva Pentiah…
Rhythm on Fire sera joué au MGI les 28, 29 et 30 août. Les billets sont déjà en vente à Rs 400, Rs 600 et Rs 1,500. Ils sont disponibles chez Art Academy (454-2004) et à travers le Rezo Otayo.