“Pour les riches : des couilles en or. Pour les pauvres : des nouilles encore.” Slogan scandé par une bourgeoise manifestant dans les rues de Paris. Anne Roumanoff possède le sens de la formule. Sans doute aussi celui des aphorismes et des contrepèteries. Elle aborde des sujets de société par une dérision tonique. “Ouvrez les guillemets et fermez vos gueules”, lance-t-elle en enseignante excédée par des élèves dont le niveau est en chute libre. Ce à quoi une bavarde effrontée rétorque : “De quel droit vous enseignez pendant que je parle ?”