Pour le plus grand bonheur des petits comme des grands, Tikoulou se présente sur scène. Les planches du MGI accueilleront, du 12 au 21 septembre, le spectacle musical pour célébrer les 15 ans de ce petit garçon aux cheveux particuliers. Tikoulou et le souffle magique est une sorte de voyage féerique dans le jardin magique de grand-mère Minette, un personnage qui sera interprété par Sandrine Raghoonauth. Durant ses vacances scolaires, le garçonnet suit Marilou Fé, une fée mi-fille mi-oiseau, dans une mystérieuse chasse au trésor. Ses camarades Kasskott, Gromarto, Matapan et le chien Dimoune (Kurty Geneviève), partent à sa recherche.
Un spectacle musical 100% mauricien qui rassemble adultes et enfants, professionnels et amateurs sur un scénario de Bertrand d’Unienville et une chorégraphie d’Eva Caillé et Thabo Legrand. La création réunit également l’éditrice Pascale Siew (Vizavi), le musicien Richard Beaugendre pour la composition musicale et l’écriture des sept chansons, les stylistes Emilien Jubeau et Florence Draschler pour les décors et costumes, et Christopher Essoo et Romi Poonoosamy pour les créations lumières. Parmi les soixante artistes, il faut aussi citer l’interprète de Ton Palab, le seul à chanter et jouer un instrument en direct, Emmanuel Desroches, et près d’une vingtaine de danseurs professionnels du studio de danse OMADA. Les élèves du Mahebourg Espoir Education Centre ont eu pour tâche la fabrication des éléments du décor.
Projecteurs sur quelques-uns des personnages principaux…
Tikoulou
Les deux garçons à incarner Tikoulou sont David Buruth et Jazzy Christophe, agés de 11 ans et 12 ans respectivement. David a été repéré par Eva Caillé lors de sa participation au concours télévisé Ti Mambo 2014, où il a été finaliste. Connu pour ses talents de danseurs et spécialiste de breakdance, David dit ne pas avoir eu trop de mal à s’adapter aux exigences de la préparation de ce spectacle. “Tikoulou va à l’aventure et il va à la découverte de beaucoup de choses. Un peu comme moi”, nous confie-t-il. D’où la joie qu’il ressent à devoir jouer le rôle du petit garçon de papier né de l’imagination d’Henry Koombes et de Pascale Siew. “Ici je me suis fait beaucoup d’amis et j’ai appris de nouveaux pas de danse. J’ai pu voir des costumes comme on en voit à la télé en vrai!”, ajoute-t-il. Pour Jazzy, jeune saxophoniste qui a l’habitude de la scène et formé à l’Atelier Mo’Zart de José Thérèse, le trac ne se fait pas sentir. Mais il avoue que pour sa toute première expérience dans un spectacle théâtral, “cela demande beaucoup de concentration.”
Dans la peau de Gromarto: Émilio Ferry, soit la Star 2013, et Ryan Pynam, lauréat de Ti Mambo 2014. Émilio, 13 ans, est un membre actif de Sing again et de Rainbow Voices tandis que Ryan, 11 ans et demi, a déjà chanté pour les 45 ans de l’Indépendance et le concert Vent d’un rêve. La plus grosse difficulté qu’Émilio, de même que son alter ego, ont rencontré est, disent-ils, la danse. “J’aimais la danse et je comprenais les pas, mais je n’arrivais pas à suivre”, confie Ryan. Alors que les deux garçons étaient venus pour chanter dans la chorale au départ, ils ont eu l’agréable surprise de se voir attribuer le rôle de Gromarto, camarade de toujours de Tikoulou. Pour Émilio, cette aventure lui a aussi permis d’être plus actif pendant les vacances: “Grâce Tikoulou, je ne me suis jamais ennuyé pendant les vacances!”
Une seule jeune fille de 12 ans a été retenue pour Kasskott. À son jeune âge, Mailyne Lai Cheong a un parcours impressionnant: formée à la danse traditionnelle à partir de 6 ans au centre Ming Tek, elle poursuit cette pratique dans un autre style chez Omada. Elle adore aussi nager ou jouer au badminton.
Matapan sera incarné par Yacob Calotte, âgé de 13 ans. Formé par l’Atelier Mo’Zart, il s’est lancé dans l’aventure, dubitatif au début, croyant qu’il n’aimerait pas le concept. “Je n’aime pas trop le théâtre en général. Mais lorsque j’ai commencé à suivre les différents ateliers de formations en chants, danse et théâtre, j’ai vite changé d’avis. Les autres membres de l’équipe ont été très sympa. J’étais plutôt timide et dans mon coin au départ, avec Jazzy, mais les autres nous ont approchés et on s’est senti à l’aise.” Le jeune adolescent est ravi de s’être fait de nouveaux amis.