Les Speed Cameras, installées à des points stratégiques sur le réseau routier aussi bien que celles qui sont opérées de manière mobile, ont rapporté aux caisses de l’État la somme de Rs 11 millions l’année dernière. C’est ce qui ressort des dernières statistiques officielles de la police compilées en ce début d’année. À ce rythme, il faudra que l’usage de ces caméras permette à la Traffic Branch de la police de dresser en moyenne 150 contraventions pour excès de vitesse chaque jour. D’autre part, entre la Noël et le Nouvel An, la police a détecté 30 cas d’alcootest positifs sur les routes alors que deux premières victimes d’accidents de la route ont été enregistrées en début d’année.
Pour l’année écoulée, les contraventions pour des excès de vitesse sur la base des Speed Cameras ont été de 54 345, soit la moyenne de 150 excès de vitesse par jour. Bien que les emplacements des caméras fixes soient connus, elles enregistrent le nombre le plus conséquent de contraventions, soit 27 445 au 31 décembre de l’année sans compter les 175 depuis le début de l’année.
Les Mobile Speed Cameras ont permis de dresser 23 256 procès verbaux en 2011 et 356 depuis le 1er janvier alors que les Hand Held Radars ont enregistré 3 644 excès de vitesse en 2011.
À ces 54 345 contraventions pour excès de vitesse, il faudra ajouter 40 102 divers autres délits au code de la route commis par les conducteurs et usagers de la route. En 2011, la police avait détecté 272 cas d’alcootest positif de chauffeurs. Entre-temps, entre la Noël et le Nouvel An, la police a pris en contravention une trentaine de chauffeurs en état d’ivresse au volant.
À l’approche du premier week-end de janvier, avec notamment le « Roi Bwar » de dimanche, la police prévoit un important déploiement sur les routes dans le cadre de la campagne de prévention routière et du respect du code de la route. Les automobilistes étant prévenus d’avance, ils n’ont bien qu’à se tenir au volant.
D’autre part, 2012 a fait ses premières victimes sur les routes. Les deux cas ont été enregistrés dans la région de Terre-Rouge le 3 janvier. Vers 13 heures, un motocycliste Tat Serge Chang Fook Wan, âgé de 48 ans, habitant Baie-du-Tombeau, a été renversé par un autobus sur la route principale à Le-Hochet, Terre-Rouge. Il a été tué sur le coup.
L’autopsie pratiquée au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital a attribué le décès à de multiples blessures. L’enquête policière devait découvrir que la motocyclette que pilotait la victime avait été volée dans la matinée à Port-Louis. Une déposition a été consignée à cet effet à 7 heures le matin au poste de police de Trou-Fanfaron.
En début de soirée, une habitante de Terre-Rouge, Chantale Céleste Darian, âgée de 49 ans, a été heurtée par une voiture, qui ne s’est pas arrêtée après l’accident. L’accident est survenu sur la route principale à Terre-Rouge. Elle a été tuée sur le coup.