La deuxième édition du Speedminton Riverland Open se tiendra les 28 et 29 courant au Riverland Sports Club à Tamarin. Ce nouveau sport combinant à la fois le badminton, le tennis et le squash se joue en simple hommes, simple dames et en double hommes et dames. Il est doté de points comptant pour le classement mondial, a fait ressortir Sébastien Jauffrey, président du comité organisateur du tournoi, lors d’une présentation à la presse mercredi au centre social Marie-Reine-de-la-Paix à Port-Louis.
Encore peu connu du monde sportif, le speedbadminton cherche à se frayer une voie pour trouver sa popularité. C’est ainsi que les organisateurs, le Quatre-Bornes Speed Badminton Club (QBSBC) et le Vacoas Speed Badminton Club (VSBC), avec le concours du club de l’université de Maurice ont décidé de reconduire le tournoi avec le Riverland Sport Club pour en faire un événement annuel, nous dit Sébastien Jauffrey.
Le tournoi se joue sur gazon avec d’abord une phase préliminaire prévue le samedi 30 septembre à partir de 9h30 jusqu’à 16h. Le dimanche 29 septembre sera consacré à la phase finale qui débutera à 12h pour prendre fin à 14h selon le système d’élimination directe. Par contre, les finales des double hommes et double dames débuteront le 29 septembre par élimination directe.
Les catégories hommes + 40, dames +35, juniors U18 hommes et dames et U14 seront aussi à l’affiche. Mais le simple hommes et le simple dames ne pourront se jouer qu’avec un minimum de huit joueurs inscrits dans chaque catégorie. Dans les autres catégories, le nombre minimal de joueurs est de quatre par catégorie. Les matches se joueront au meilleur des trois sets jusqu’en demi-finales, un set durant jusqu’à 16 pts et avec deux points d’écart en cas d’égalité. Le tournoi peut accueillir 80 participants. Le vainqueur du simple hommes récolte 250 pts au classement mondial.
Le siège de la Fédération mondiale de speedbadminton se trouve à Berlin. Trois types de volants sont utilisés pour le jeu : le funspeed utilisé pour l’échauffement, le maxspeeder qui est le volant officiel de compétition pouvant atteindre environ 180 km/h et enfin le blackminton, utilisé en nocturne. Les raquettes qui sont composées de fibre de carbone sont également de différents poids avec une force de cordage qui varie de 12 à 16 kg.
Le speedbadminton se joue sur deux terrains mesurant 5,50m au carré séparés par un espace de 12,80 m chez les adultes et 8,50 m chez les juniors.
Le tournoi est également ouvert au public qui peut s’inscrire sur le www.speedminton.mu ou en appelant au 728 8049 et 750 9333. Les inscriptions sont de Rs 200 (simple), Rs 300 (double par paire) et Rs 100 (-14 ans). La date limite est le 26 septembre à minuit.
Le Mauricien Kamlesh Bhoyroo, 34e mondial, sera bien là pour tenter de conserver son titre du simple hommes. Mirella Boodiah, 22e mondiale, en fera de même en féminin. Les autres prétendantes locales sont Charlène Ah-Sam, Delphine Desvaux, Cynthia Boodiah, Sonatun Deepa, Joyce Joseph et Saroja Mooroogen ainsi que Sébastien Jauffrey, Nishan Naiko, Pranesh Bholah, Arnaud Lo et Nicolas Constantin, entre autres, en masculin. Quelques étrangers, nommément les Français Julien Truche (42e mondial), Laurent Khayat (114e) et l’Indien Vijay Raj Paulraj (135e), ont aussi signifié leur intention de jouer.
Sébastien Jauffrey précise également que demain est prévue à partir de 10h une séance d’initiation au speedbadminton à Riverland en vue du tournoi Open qui aura lieu. Le public y est cordialement invité.
Il a terminé en remerciant les sponsors dont Riverland, Simelec Ltée, Conic Sport, fournisseur officiel des équipements de la marque Speedminton à Maurice. À mercredi dernier, une trentaine de joueurs étaient déjà inscrits au tournoi.
Par ailleurs, le Mauritius International Open, doté de 1000 pts en simple hommes au classement mondial, se tiendra les 10-11 novembre. Le plus grand tournoi de speedbadminton jamais organisé à Maurice devrait accueillir des joueurs du top 25 mondial.