Mercredi 16 juillet, stade Germain Comarmond, Bambous. Banderoles bleues, jaunes et vertes en main, quelque 500 écoliers de St-Benoît RCA, St-Jacques RCA et Case Noyale RCA participent à une journée sportive placée sous le thème : We Are One. Corde à sauter, handball, marelle, po diber… Des activités et des jeux de réflexion qui leur ont permis de créer des liens d’amitié et d’apprendre à être beaux joueurs. L’objectif des enseignants : amener du changement au niveau du sport dans les écoles primaires en proposant des activités moins traditionnelles.
“Zordi monn vini pou aprann zwe lamarel”, s’exclame le petit Adrien, 5 ans. Hésitant au départ à sautiller dans les cerceaux improvisés comme marelle, l’écolier pensait que ce jeu était réservé aux filles. “À l’école, ce sont les filles qui jouent à la marelle. Me zordi, Miss inn aprann nou sote ! C’est facile, mais un peu fatigant !”
Pour débuter la journée, nous suivons une classe de Standard I pour la première activité au programme. Dès que la chanson I Like To Move It du film d’animation Madagascar se fera entendre, il faut changer de groupe !
Divisés en trois groupes, d’autres écoliers de Standard I s’amusent à un jeu digne des tout petits : Po diber. Assise en rond en attendant que Noah choisisse un de ces camarades pour courir derrière lui, Emma, 5 ans, nous explique le principe de cette activité. “Il faut s’asseoir en rond. Allez, assieds-toi ! Sinon, Noah va taper ton dos et tu vas devoir courir derrière lui !” Sous les cris de ses camarades, Noah fait plusieurs fois le tour des élèves, avant de choisir Emilie. “Ale Emilie ! Galoupe !”, crient-ils en choeur, pour encourager la petite fille.