A  Baz Art, Beau Vallon, samedi dernier, l’essai d’un solo, du One Man Show’z by Mouv (projet de Mouv Production de Roberto Reine de Carthage, destiné aux amateurs de musique live) ont fait l’objet d’un premier festival très réussi avec le concours de Hope, Unity, Love dont Pascal Manglou est le nouvel ambassadeur. Des discours indépendants pendant 30 minutes chacun, qui ne se sont pas opposés mais ont créé un état prodigieux de rassemblement. La prestation solo a mis les musiciens au défi de trouver une complémentarité avec le public. On joue une ligne mélodique, on s’accompagne. De Triton à Zulu en passant par Manu Desroches, Damien Elisa, Lionel Permal et Pascal Manglou comme invité d’honneur, le public a assisté à un subtil jeu démontrant une capacité de réadaptation de chansons connues ou inédites pour la scène. Un concert parcourant le spectre des rythmes, tensions, mélodies. La maîtrise vocale et instrumentale a contribué pleinement à l’élaboration d’une musique luxuriante, parfois débridée. Un Akoustik Corner a permis de merveilleuses improvisations. L’occasion pour le public de ne pas se priver de ces inspirations, de ces notes essentielles.