Les sportifs des collèges de l’île ont rendez-vous, à partir de ce lundi, au stade Germain-Comarmond pour les finales de Jeux intercollèges. Une compétition qui se déroulera jusqu’à jeudi prochain et qui verra la participation des quelque 1500 athlètes venant de 67 collèges, alors que l’aventure avait commencé avec 140 établissements.
Lors d’un point de presse tenu hier matin à Port-Louis, Veermatee Mohadeb, présidente de la Mauritius Secondary Schools Sports Association (MSSSA), a laissé entendre que le calendrier 2013 a été chargé. « Nous avons organisé plus de 201 matches de football dans trois catégories différentes. » Elle a aussi dit que la MSSSA voudrait « redynamiser le sport. » « Le but du sport est de garder les étudiants en dehors des fléaux et d’éviter qu’ils aient une vie sédentaire », a ajouté Veermatee Mohaded.
De son côté, Vinay Rugoo, secrétaire administratif de la MSSSA, a tenu à remercier Quality Beverages Ltd pour son aide. « QBL, à travers sa marque Vital, va offrir une bouteille d’eau à chaque participant. » Ce dernier a aussi souligné que l’entrée au stade sera gratuite aux étudiants, sur présentation de leur Student ID Card. « Nous voulons éviter les embrouilles et les soucis. Nous allons tout faire pour assurer la sécurité des étudiants pendant ces quatre jours. »
La MSSSA a fait appel à la force policière ainsi qu’à une agence de sécurité privée pour les quatre jours de compétition. « Nous tenons à rassurer les parents que leurs enfants seront entre de bonnes mains. Nous avons tout planifié pour ces quatre jours », a rappelé le secrétaire administratif.
De son côté, Khursheed Beebeejaun, directeur commercial à QBL, a souligné que l’association entre QBL et la MSSSA ne poursuit pas uniquement un but commercial. « Nous voulons aider les jeunes à se remémorer les moments de gloire du sport intercollèges. » Il a aussi parlé de l’engagement social de QBL. « Nous voulons empêcher que les fléaux se propagent. Ces jeunes qui seront en action à Bambous sont l’avenir de Maurice. »
Pendant ces quatre jours, les athlètes de quatre catégories (benjamins, minimes, cadets et juniors) et venant de sept régions seront en action. « Nous nous penchons actuellement sur l’implémentation d’autres disciplines, comme la perche ou le marteau, mais ceux-là étant des disciplines techniques, nous voulons d’abord étudier la question », a souligné Vinay Rugoo.
Lundi, les épreuves débuteront à 9h30 par la finale du 500 m garçons (juniors). Mardi, le coup d’envoi sera donné à 10h. C’est mercredi qu’aura lieu la cérémonie d’ouverture en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo. La cérémonie de clôture se tiendra jeudi, à partir de 13h30.
Notons que ces finales des intercollèges seront agrémentées par la présence d’athlètes venant de Rodrigues et de La Réunion. L’organisation avance que 24 Rodriguais et 12 Réunionnais seront donc de la partie.