La première édition du Get Muddy Tri Challenge se tiendra ce samedi à partir de 7h30 à Bois Chéri entre les plantations de thé et le lac qui borde le restaurant Bois Chéri. Organisé par Marie et Tim Cartwright, de l’ONG Get Active, cette course servira de levée de fonds pour l’association qui travaille à faire connaître le sport à travers l’île.
Connu aussi comme le triathlon nature, la course bénéficiera du sponsoring de Velogic. La présentation a d’ailleurs eu lieu hier, dans les locaux de la firme à Mer Rouge. « Nous nous sommes déjà associés au sport à travers la Colin Mayer Classic, le Dodo Trail ou encore le sponsoring d’Aurélie Halbwachs et de Yolandi du Toit pour le Transalp en Europe », a rappelé André de Commarmond, Regional Manager de Velogic.
Vishal Nunkoo, CEO de Velogic, a parlé de la nécessité de faire du sport. « Nous avons remarqué que les gens font du sport parce qu’ils y sont obligés. » De son côté, Marie Cartwright a expliqué que le but de ce premier Get Muddy était de lever des fonds pour l’ONG Get Active, tout juste âgée de 11 mois. « Après avoir passé de longs mois à chercher un endroit idéal pour organiser cette course, nous sommes tombés sur Bois Chéri, qui présente tous les aspects nécessaires pour un triathlon off road », a-t-elle expliqué.
La journée de samedi proposera trois parcours : une distance challenge, une distance sprint et un duathlon pour les enfants de 7 à 12 ans. Ceux qui participeront à la distance sprint parcourront 500 m de natation dans le lac de Bois Chéri, 17 km de VTT entre les plantations de thé, et un trail de 5,5 km. Sur le challenge, les distances seront doublées, soit en format 1 km de natation, 34 km de VTT et 11 km de trail. Les enfants, eux, effectueront un duathlon nature, sous le format trail-VTT-trail, sur une distance de 200 m, 4 km et 800 m. « Nous avons aussi pensé à organiser un fun trail de 5 km pour ceux qui veulent s’amuser », explique encore Marie Cartwright.
Tim Cartwright a, lui, surtout pensé au public dans l’élaboration de cette journée. « La bonne chose, c’est que tout se passe devant le restaurant. Le public pourra y voir les différentes parties de la course. »  
Valeur du jour, le nombre de participants est estimé à 350. On dénombre ainsi une quinzaine d’inscriptions individuelles en challenge et 67 en sprint. Par contre, elles sont 28 équipes à s’être inscrites pour le challenge. « Nous avons noté que neuf équipes d’entreprise se sont ajoutées à la liste », poursuit Marie Cartwright.
Selon elle, les premiers à passer la ligne sur la distance sprint devraient le faire après 1h30 d’effort. « Il n’y a pas d’obligation à être le meilleur.  Chacun peut le faire à son rythme. Nous prévoyons que le dernier à passer la ligne le fera aux alentours de 13h30. »
Elle a conclu en remerciant les parrains de l’événement, Velogic, Innodis, Bois Chéri et City Sport, qui ont répondu favorablement à l’appel des organisateurs. « Sans vous, cet événement n’aurait pu avoir lieu. Nous espérons avoir votre soutien pour la prochaine édition.»