Xavier Koenig a remporté haut la main le tournoi du ENL Dodo Club Open en première division. Lors de la finale, disputée vendredi dernier au Dodo Club, le numéro un du squash local a eu raison de Nadeem Hossenbux 3-0 (11-5, 11-6, 11-5).
Entre un joueur qui vient de participer aux championnats d’Afrique et un joueur ayant repris le chemin de l’entraînement et de la compétition depuis peu, il n’était pas difficile de désigner celui qui serait le plus en mesure d’emporter. En manque de rythme, Nadeem Hossenbux n’a que sporadiquement inquiété Xavier Koenig dans cette finale. Reste qu’Hossenbux a très bien réussi son retour en parvenant en finale. Toutefois, faut-il reconnaître que Koenig a évolué plusieurs crans au-dessus. D’ailleurs le score en dit tout et le vainqueur a été régulier durant le match pour s’imposer au final par 3-0 en 11-5, 11-6, 11-5.
En ce qui concerne la finale en deuxième division, Saqlin Abbas Dossa a pris la mesure de Kislaye Gaya 3-0 (11-5, 11-4, 11-4). Dès le coup d’envoi, il était évident qu’Abbas Dossa jouait beaucoup mieux que son adversaire. Sans pour autant démériter, Gaya est tombé sur plus fort que lui. Le vainqueur évoluera en première division au prochain tournoi.
Yohan Pilot a enlevé la palme du Plate D1. Il a décroché une difficile victoire face à Loïc Lagesse 3-2 (9-11, 7-11, 11-6, 11-9, 11-3). Comme il fallait s’y attendre, les spectateurs ont assisté à une belle empoignade entre deux joueurs aux qualités similaires ayant une bonne condition physique. Lagesse a mis son adversaire sous pression lors des deux premières manches qu’il avait logiquement remportées.
On pensait alors qu’il se dirigeait vers une victoire par 3-0. Mais Yohan Pilot n’avait pas encore dit son dernier mot. Il a redoublé d’efforts afin de rétablir la situation à 2-2 avant de faire la différence dans la cinquième et dernière manche avec un score de 11-3 pour s’approprier le titre.
Yannick Turenne a pour sa part enlevé le titre dans le Plate D2 en battant Neel Haria 3-1 (9-11, 11-9, 12-10, 13-11). Une rencontre bien indécise entre la tête de série n°1 Turenne et un outsider, Haria. Finalement, celui ayant commis le moins de fautes directes en est sorti vainqueur. Pour Turenne, c’est une maigre consolation car il était un des favoris de la D2. Il se reprendra certainement lors du prochain tournoi.
« Il faut remercier tous ceux ayant permis la tenue de ce premier tournoi, et en premier lieu Xavier Koenig, qui en a été l’initiateur et l’organisateur, sans oublier le sponsor principal, ENL, ainsi que tous les autres sponsors qui ont permis aux différents finalistes de repartir avec des cadeaux. Merci également au Dodo Club, toujours disposé à aider la MSRA dans l’organisation de tournois », déclare Adrien Wehrli, secrétaire général de la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA).
Le prochain tournoi sera le Racing Club Open, dont la date n’a pas encore été fixée.